thème :
Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

samedi 27 janvier 2018 à 14h

Manifestation « Non à la fermeture de la maternité de Creil. »

Depuis de nombreuses années, notre comité agit pour la défense des hôpitaux publics et le droit à la santé pour tous.

Après de grandes difficultés connues aux urgences et jamais résolues, cette fois-ci, c'est le tour de la maternité de Creil d'être attaquée ! 1700 bébés/an.

Face à cette situation nous sommes nombreux à nous être rassemblés à Creil le samedi 6 janvier au centre des rencontres.

TOUS contre la fermeture de la maternité de Creil !

Des dizaines de millions d'euros ont été investis dans l'agrandissement de l'hôpital de Creil.

Les travaux visaient à moderniser et à agrandir la maternité...qui maintenant doit fermer. 45 millions ont été dépensés pour indemniser l'arrêt du chantier. Quel scandale !

  • Le bassin Creillois est la zone la plus dynamique de l'Oise sur le plan démographique (1625 naissances en 2016 (INSEE).
    Comment envisager que les futures mamans de notre bassin, soient dans l'obligation de se rendre à Senlis ?
  • Une partie importante de la population de notre bassin est précarisées (40 % des ménages du plateau à Creil n'ont pas de voiture). Comment assurer le transport des femmes accouchant à Senlis : par les pompiers, par les services d'urgences ?
  • La fermeture de la maternité va aggraver la situation des urgences, déjà très difficile. Des accouchements trop rapides pourraient avoir lieu aux urgences dans mauvaises conditions.
  • La réanimation pour adulte a été supprimée à Senlis. Les femmes ayant des complications devront donc être transférées à Creil. Invraisemblable !!!.

Les arguments financiers de la direction de l'hôpital et de l'ARS pour justifier la fermeture de la maternité de Creil sont inacceptables.

La fermeture de la maternité de Creil va mettre la population du bassin creillois dans une situation sanitaire dangereuse.

Nous voulons des maternités à Clermont, Creil et Senlis.

Tous à la manifestation

Samedi 27 janvier 2018 14 heures devant l'hôpital.

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/59282
Source : http://www.coordination-nationale.org

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Par Anonyme, le 26/01/2018 à 22:16

Comment pouvons nous laisser cette décision s appliquer la maternité de Creil à un taux d accouchement élevé une population qui compte sur les professionnels de santé pour leur confier leur santé et parcque l ars décide d une chose elle est forcément respectable et applicable et bien Non à la fermeture d un service public pour lequel des professionnels se battent malgré une image des locaux a en faire partir plus d un mais non monsieur le préfet sanitaire ce n est pas le marbre les grandes folies démesurées d un chu qui fait le patient et surtout la renommé d un établissement ce sont les professionnels qui tous les jours se battent malgré un environnement catastrophique il faut dire non à la fermeture du service qui permet que ces femmes de proximité puissent accoucher dans de bonnes conditions le soir qd une d entre elles arrivent seule car son conjoint travaille de nuit et où absent vient accoucher non pas parcequ elle contracte tous les 5 min mais parcequ elle est déjà en travail avance pendant que dans la fratrie de cette femme le plus grand des enfants veillent sur les autres juste le temps que la maman accouche grâce à cette proximité et là elle devra faire le 15 pour accoucher à Senlis et si cela se complique transférer vers la réa de Creil inadmissible cette décision de politique enfin soyons sérieux faites attention mesdames et monsieur les politiques vos décisions sont inadaptées au choix des français à moins que vous considérez que Creil n est pas assez français je serai là demain auprès de ces professionnels même si je n habite plus cette région pour des raisons professionnelles