thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 31 janvier 2018 à 13h

2 parties : 1 2

Rassemblement « Vérité pour Yacine »

Mobilisation du Comité Vérité pour Yacine mercredi 31 janvier 13h devant le tribunal de Bobigny

Suite de la mobilisation du comité pour Yacine afin d'exiger le droit à une justice et à la vérité après la mort du jeune Yacine le 14 septembre à Aulnay, appel à rassemblement devant le tribunal de Bobigny pour demander la démission de la procureure qui a tenté d'étouffer l'affaire à de nombreuses reprises.

31 janvier 13h mobilisation devant le tribunal de Bobigny : Démission de la procureure pour avoir tenté d'étouffer une affaire de meurtre

Nous demandons la démission de la procureure de Bobigny

Communiqué du Comité Vérité pour Yacine

Nous avons récemment eu accès, par le biais de notre avocat, au dossier complet concernant l'affaire du décès de notre frère, dossier contenant le rapport d'enquête, la galerie photo et les rapports d'autopsie. Nous avons ainsi pu constater plusieurs manquements dont a fait preuve la Procureure de la République de Bobigny. En effet, le parquet nous a déclaré le 15 septembre 2017, le lendemain du drame, que la mort de Yacine est d'origine toxique, se basant sur l'autopsie pratiquée le matin même. Or ce jour-là aucun résultat toxicologique n'avait encore été donné par les toxicologues. En outre, l'autopsie elle-même ne montrait pas une cause toxique au décès. Ainsi l'information qui nous a été donnée dans les heures qui suivent le décès n'avait pour base aucun fondement médical péremptoire. Par ailleurs, la Procureure de Bobigny a fait de la rétention d'informations en ne communiquant au juge d'instruction les documentations d'ordre médical qu'après un délai anormalement long : elle a mis près de quatre semaines à transmettre des informations nécessaires à la poursuite de l'enquête. Enfin, la Procureure de Bobigny a, de manière totalement volontaire, omis de communiquer concernant les 37 lésions constatées par le médecin de l'Unité Médico Judiciaire le matin du décès, là où le corps a été retrouvé. Elle n'a cessé d'alléguer que notre frère était seul au moment du drame, malgré le nombre faramineux de lésions objectivées. Entre omission, rétention et mensonges, la Procureure n'a fait que de montrer son inaptitude et son impéritie. Ainsi, nous demandons à être reçus par Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, afin de réclamer la démission immédiate de la Procureure de la République de Bobigny.

Soutenez nous en signant cette pétition afin que la Procureure réponde de ses actes !

Pour signer, le lien se trouve ici : https://www.change.org/p/d%C3%A9mission-de-la…

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/59284
Source : message reçu le 26 janvier 08h
Source : https://fr-fr.facebook.com/veritepouryacine/


Yacine jeune homme de 24 ans a été retrouvé mort

Yacine jeune homme de 24 ans a été retrouvé mort dans une cave d'Aulnay-sous-Bois le 14 septembre 2017.

L'histoire commence dans la nuit du 14 septembre.

Yacine et 3 de ses amis font nuit blanche car l'un d'eux part au Maroc dans la matinée. Il est prévu que Yacine accompagne son ami au petit matin. Ils passent la soirée & une grosse partie de la nuit ensemble, à parler & rigoler. À 4h40 précises, la mère de Yacine, qui s'apprête à aller travailler, l'appelle : - T'es où? - En bas, avec des amis. - Monte! - Ok j'arrive.

Yacine salue ses amis, leur donne rendez-vous dans la matinée et s'en va. C'est la dernière fois qu'on le voit vivant.

Vers les coups de 11h, la police frappe à la porte de l'appartement où vit Yacine.

Notre petite sœur est à la maison. Elle reçoit la triste nouvelle. Selon la version "officielle", Yacine serait mort d'overdose. Un homme a découvert son corps, face contre sol, pantalon baissé, dans une cave.

Pour nous ça ne tient pas la route. "Yacine n'a jamais touché à la cocaïne" dit son frère. Il demande des précisions aux policiers.

À la question, "est-ce qu'il avait des marques sur lui?", les policiers répondent "non, juste une égratignure au visage à cause de la chute". La famille et les proches de Yacine rejettent totalement la thèse de l'overdose et ont l'impression qu'on leur cache des choses.

Ces doutes s'amplifient lors de la présentation du corps . Hématomes & traces sur les côtés gauche & droit du visage de Yacine.

S'est-il blessé en chutant? "Mais pourquoi la police n'a rien dit? Une égratignure & des hématomes, c'est pas pareil" !

La difficulté à porter plainte va accentuer les incompréhensions & suspicions. 4 commissariats différents refusent de prendre la plainte. Le frère de Yacine se présente aux commissariats de Bobigny : refus !Aulnay : refus !Sevran : refus ! Montreuil : refus ! Même avec son avocat.Nous devons demander à voir le commandant de police d'Aulnay et affirmer notre détermination à aller jusqu'au bout de sa démarche.

Nous finissons par obtenir gain de cause. Au commissariat d'Aulnay, une plainte est déposée contre X pour "homicide volontaire". Mais elle craint que l'affaire soit classée sans suite. Elle bataille actuellement auprès du procureur pour obtenir une contre-autopsie. C'est d'autant plus urgent et important que Yacine est décédé depuis 13 jours et que nous aimererions pourvoir récupérer son corps pour l'enterrer en Tunisie.

Bilel le dit clairement "on n'accuse personne, on ne sait pas comment Yacine est mort, et c'est justement ça qu'on veut comprendre." Il décrit son frère comme un jeune homme "sans histoire", qui n'avait "d'embrouilles avec personne, ni de dettes". Yacine venait tout juste de commencer une formation et d'annoncer à sa mère son intention de se marier. Il devait d'ailleurs lui présenter sa future femme.Aujourd'hui, le choc de cette morbide annonce passée, les proches de Yacine ont "besoin de comprendre" pour "commencer à faire le deuil". Ils espèrent que le procureur diligentera une enquête.

Pour cela, nous avons besoin de votre aide.

Vérité pour Yacine

https://paris.demosphere.eu/files/import-images/edb7b732f86290f1b895deaf37db1594.jpg

Source : https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-bilel...

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir