thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 15 février 2018 à 20h

Pièce de théâtre sur la violence d'État.

« Mise en boîte »

Pièce de Inès Anane

15 et 16 février

Zef rêve de liberté dans une société où il se sent enfermé de toute part. Ses allers-retours en prison l'empêchent d'avoir une vie stable. Malgré sa volonté de sortir de cette spirale infernale, la violence étatique le rattrape à chaque fois. Tel est l'argumentaire de Mise en boîte, la pièce d'Inès Anane créée en mars 2017 au théâtre de Ménilmontant, de nouveau jouée les 15 et 16 février et appelée à tourner tout au long de l'année 2018.

Inès Anane, dont on lira ici l'interview sur État d'exception, s'est lancée dans un projet un peu fou. Parler des violences policières dans une France où elles sont institutionnalisées. C'est tantôt burlesque, tantôt poétique, jamais larmoyant, jamais dans l'incantation, à la hauteur du sujet dramatique, que les visiteurs de ce site ne connaissent que trop… Le secret de cette réussite tient à la mise en scène magistrale, très originale d'Inès Anane. En dix tableaux, avec dix comédiens passionnés et investis.

Inès Anane, qui participa à la création des pièces de l'écrivain Hafed Benotman, décédé en 2015, écrivait en mars 2017 : "Cette pièce de théâtre, c'est l'histoire de mes potes détenu.e.s, de mon frère mais aussi de mon cousin assassiné en 2008 par un gendarme, et de tous les miens qui essaient de survivre tant bien que mal face aux violences d'État."

Mise en boîte, de Inès Anane.

Jeudi 15 février (20h) et vendredi 16 février (20h 30) au Centre Louis Lumière, 46, rue Louis-Lumière 75020 Paris (M° Porte de Bagnolet-Porte de Montreuil).

Entrée gratuite.

Souscription. On peut verser son écot en participant à la souscription sur KissKissBankBank, dans le but de financer ce spectacle appelé à tourner tout au long de l'année 2018.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/59813
Source : http://codedo.blogspot.com/2018/01/mise-en-bo…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir