thème : travail
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 16 février 2018 à 9h

Conférence gesticulée « Un Pavé dans la bulle »

ou une autre histoire de l'animation

Par Jérémie Letort

  • Jeudi 15 février à 19h30 : conférence
  • Vendredi 16 février à 9h : atelier

Moi, ce que je voulais c'était changer le monde… à plein temps. Pour ça il fallait que je sois avec les gens, alors je suis devenu travailleur social. Plus précisément animateur socioculturel. Quand j'ai été formé on m'a dit "vous allez faire de l'animation, de l'éducation populaire". Ca semblait coller avec mes envies d'un monde meilleur.

Dans les associations où j'ai travaillé, il fallait que je transmette des valeurs aux gens, aux vieux, aux jeunes, surtout aux pauvres. Et puis j'ai commencé à douter de cette recette…

L'animation a-t-elle encore quelque chose à voir avec l'éducation populaire telle qu'elle s'est incarnée historiquement, dans une volonté de construire radicalement une société plus juste ? Ne se serait-elle pas trop accommodée des logiques de la société capitaliste… au point d'en être devenue un rouage à part entière ?

Le temps de quelques bulles de savon, Un pavé dans la bulle propose de partager des réflexions sur la place du politique et du subversif dans nos métiers, nos formations, nos collectifs et nos actions.

Une conférence oui, mais pourquoi gesticulée?

Une conférence gesticulée est une sorte d'OVNI, un objet verbal non identifié. Ou plutôt vachement difficile à définir. Le partage d'un savoir entre gens qui ne sont pas experts de ce savoir. Une parole bâtie avec la vie de celui qui parle et une bonne dose d'autodérision. Un outil d'éducation populaire inventé par Franck Lepage et la SCOP Le Pavé...

Des « conf' » y en a aujourd'hui près d'une centaine, avec autant de définitions que de gesticulants. Le principe ? La rencontre entre des savoirs froids (ceux qu'on trouve dans les livres...) et des savoirs chauds (ceux de notre expérience, qu'on ne trouve nulle part). A l'arrivée, cela ne donne pas un savoir tiède, mais un orage !

C'est, avant tout, une drôle d'aventure. Car gesticuler, c'est aller au-delà de ce que l'on se croyait autorisé, à dire. A donner de la voix parce qu'on est convaincu de l'urgence à faire ce « petit pas de côté » qui change radicalement notre vision du monde. Parce qu'on a compris que Moulinex ne libère pas la femme, qu'on a appris à se méfier de recettes alléchantes et faciles, mais qu'on sait bien, comme disait Gébé, que « l'utopie ça réduit à la cuisson, c'est pourquoi il en faut énormément au départ ». Atelier : S'allier et agir

Le vendredi 16 février à 9h, nous vous proposons de continuer à débattre et réfléchir autour d'un atelier.

Faire ou vouloir faire de l'éducation populaire c'est stimulant mais, seul.e ou à quelques un.e.s, sur la durée on risque de s'essouffler. Alors comment on fait pour éviter l'isolement ? Comment on fait pour se trouver, pour s'identifier ? Comment est-ce que l'on transforme des volontés individuelles en force collective ? Comment est-ce que l'on agit concrètement, localement ?

Échangeons, travaillons et imaginons ensemble des moyens d'agir dans nos contextes professionnels, bénévoles, militants, etc.

Pour la conférence

DATE : Jeudi 15 février à 19h30
LIEU : Le Picoulet, 59 rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris
TARIF : L'entrée est à prix libre, mais il est conseillé de réserver.

Pour l'atelier

DATE : Vendredi 16 février à 9h (durée 3h)
LIEU : Le Picoulet, 59 rue de la Fontaine au Roi, 75011 Paris
TARIF : L'atelier est gratuit, mais il est indispensable de réserver. (ressouexrces.alternaextives.org@gmexail.com)

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/59876
Source : http://www.ressources-alternatives.org/2018/0…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir