Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 15 février 2018 à 19h

2 parties : 1 2

Projection-débat

lutte contre le projet de poubelle nucléaire à Bure

  • 19h00 : Projection débat
  • 20h30 : Repas à prix libre organisé par le comité de soutien Bure Paris IDF.

Depuis l'été 2016, mobilisations et occupations du Bois Lejuc ont donné un nouvel élan à cette lutte débutée il y a déjà 20 ans. Après des revers juridiques cinglants, et une résistance opiniâtre et enjouée des opposant.e.s au projet, l'Etat et l'ANDRA ont décidé d'intensifier la répression sous différentes formes, tandis que fleurissent partout des comités de soutiens. Mais choix du site d'enfouissement, accaparement des terres, achat des consciences, contrôles policiers, perquisitions ou procès n'atomiseront jamais la résistance joyeuse et déterminée à ce projet ubuesque. De chouettes hiboux de Bure nous feront partager leurs analyses et réflexions sur le contexte actuel. -

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/59904
Source : http://www.cl-aligre.org/spip/spip.php?articl…


Projections, discussions sur la

lutte à Bure contre le projet Cigéo

Depuis plus de 20 ans, l'Andra (1), sous la tutelle du gouvernement francais, projette d'enfouir les déchets nucléaires hautement radioactifs à vie longue en Meuse et Haute-Marne. Concentrant 99% de la radioactivité des déchets produits en France (2), Cigéo, ce projet de poubelle nucléaire, sacrifierait tout le territoire et ses alentours au profit de l'épanouissement d'une industrie mortifère.

Depuis plus de 20 ans, des habitant-es et militant-es antinucléaires luttent contre ce projet. Face aux tentatives de passage en force de l'Andra, ils et elles ont libéré la forêt communale de Mandres-en-Barrois pour en empêcher son déboisement illégal. Lors de l'été 2016, elles et ils ont joyeusement fait tomber le mur de béton érigé par l'Andra. Nous étions nombreu-ses à y être ce jour-là !!

Plus d'un an et demi après cette victoire réjouissante, où en est-on ?

Malgré une stratégie répressive clairement mise en œuvre par l'État, de plus en plus de joyeu-ses militant-es, surnommé-es chouettes et hiboux de Bure, rejoignent la lutte, occupant ce bout de territoire pour y faire fleurir la résistance sur des bases antiautoritaires et autogérées.

Elles et ils appellent à les rejoindre les 3 et 4 mars prochains pour un weekend de renforcement de l'occupation et rencontres inter-comités.(3)

En vu de ce weekend, le comité francilien de soutien à Bure organise deux soirées de projection-discussions pour en discuter en compagnie d'habitant-es et gravitant-es de Bure.

Mardi 13 février à 19h30

à la BAM, Bibliothèque Associative de Malakoff

Ce jour-là, 3 personnes passeront en procès, 2 pour ce weekend du 15 aout 2016 et la troisième en lien avec la manifestation de février 2017, qui vit tomber les grilles de l'écothèque, lieu de déploiement de la propagande nucléaire. Cette logique de répression cherche à isoler et faire porter la responsabilité d'un acte profondément collectif sur trois personnes individuelles, mais nous sommes tou.tes des tombeur-euses de mur ! Un appel carnavalesque (4) à se rassembler devant le Tribunal de grande instance de Bar-le-Duc est lancé.

Cette soirée à la BAM sera aussi l'occasion de leur montrer notre soutien !

BAM - 14 impasse Carnot, Malakoff (92) - Métro 13 Étienne Dolet

Jeudi 15 février à 19h

à la Commune libre d'Aligre

Projection du film "Poubelle la vie" réalisé par Bure Automédia, discussions autour du projet de poubelle nucléaire et son monde, suivies d'un repas.

Le Café de la Commune libre d'Aligre - 3 rue d'Aligre Paris 12eme - Métro Ledru-Rollin

Rejoignez le comité de soutien Paris Ile-de France : comiteexbureparisidfex@riseup.net

Rendez-vous réguliers

1 jeudi sur 2 (consulter paris-luttes.info et paris.demosphere.eu)

Lieu : Vaydom (Centre social Autogéré) - 37 rue Marceau, Ivry sur Seine (94) - T3A Maryse Bastié, M7 Pierre et Marie Curie

Notes :

Source : message reçu le 7 février 23h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir