thème : travail
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 15 février 2018 à 10h

2 parties : 1 2

Rassemblement des

salariés du Carrefour Contact de Chilly Mazarin

contre le plan Bompard

Dans le cadre des actions menées par la CGT contre le plan Bompard et les fermetures de magasins annoncées dans ce plan, les salariés des magasins Carrefour Contact et Carrefour City d'Epinay sur Orge, Bagneux , Nanterre, Neuilly sur Marne, Pavillons sous Bois, Rosny sous Bois, Champigny sur Marne, Bonneuil, Valenton et Chilly Mazarin, soutenus par des délégués CGT et des salariés d'autres enseignes du Groupe Carrefour, seront en grève demain et se rassembleront devant le magasin Carrefour Contact de Chilly Mazarin à 10h.

La CGT refuse les fermetures des magasins car c'est tout le tissus social d'une ville qui est impacté et les salariés perdent leur emploi.

La CGT refuse les cessions de magasins qui ont un impact sur les conditions de travail des salariés et le devenir de ceux-ci.

Même si certains magasins (EX DIA) perdent de l'argent, la BU Carrefour Proximité fait des bénéfices avec un resultat oprérationnel courant de 150 millions d'euros .

Il n'y a donc aucune raison de sacrifier la population et les salariés dans le seul but de faire encore plus de profits.

Pour rappel le groupe Carrefour a réalisé 1 milliard d'euros de bénéfice.

En 5 ans, il a touché 2 milliards d'éxonérations de cotisations salariales et reversé 2 milliards d'euros de dividendes aux actionnaires en 5 ans.

RDV à 10h au Carrefour Contact, 14 Rue d'Athis, 91380 Chilly-Mazarin.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60124
Source : message reçu le 14 février 13h


Pétition

Bompard rend les milliards ! On exige des emplois...

Pas des suppressions d'emplois !

Le nouveau PDG de Carrefour Alexandre BOMPARD a annoncé 2400 suppressions de poste dans les sièges et la cession de 273 magasins EX DIA, ce qui concerne environ 2100 salariés.

Derrière ces annonces déjà intolérables, il y a une face cachée : Passages de magasins (Hyper et Super) en location gérance, suppressions de postes, notamment les vendeurs (électroménager, multimédias), liés à la réduction des mètres carrés (100 000 m2) dans les Hypers, automatisation des stations-service et des plates formes logistiques, restructuration dans les entrepôts, suppressions de poste dans la filaire bancaire, réduction de coûts de 2 Milliards dès 2020, suppression de centaines de milliers d'heures travaillées dans les Carrefour Market (CDD non renouvelés, Absences et départs non remplacés)...Nous estimons qu'au minimum 10 000 emplois seront menacés dans les mois à venir.

Le groupe Carrefour va certes moins bien, mais il va encore très bien. Ses résultats ne justifient pas ces suppressions d'emplois. Le groupe réalise 1 milliard de bénéfice et a touché 2 milliards d'€ d'exonération de cotisation salariale en 5 ans qui ont servis à versé 2 milliards d'€ de dividendes aux actionnaires.

C'est avec nos impôts que Carrefour a engraissé les actionnaires et ses hauts dirigeants.

Pour continuer à le faire, ils veulent faire payer la note à des milliers de salariés !

Patrice Yvon, conseiller en charge des mutations économiques et de la santé au travail a reçu notre délégation. Nous réitérons par cette pétition, nos demandes pour que le gouvernement mette Carrefour devant ses responsabilités.

Soit le nouveau PDG revient sur ces suppressions de postes et embauche, afin de rendre un meilleur service à la clientèle, soit il ne bénéficie plus de certaines exonérations de charge.

Le CICE est en réalité un cadeau fiscal fait aux grands groupes qui leur permet d'engraisser les gros actionnaires et les hauts dirigeants. Ce qui se passe chez Carrefour et dans d'autres entreprises qui licencient, alors qu'elles font des bénéfices, le démontre.

Le gouvernement actuel et celui de François Hollande le "vendent" pourtant autrement, pour preuve la définition qu'ils en donnent.

Définition du CICE (www.economie.gouv.fr) : Le CICE a pour objectif de redonner aux entreprises des marges de manœuvres pour investir, prospecter de nouveaux marchés, innover, favoriser la recherche et l'innovation, recruter, restaurer leur fonds de roulement ou accompagner la transition écologique et énergétique grâce à une baisse du coût du travail.

Signer:

https://www.change.org/p/patrice-ivon-bompard…

Source : message reçu le 2 février 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir