Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 19 mars 2018 à 12h30

7 parties : 1 2 3 4 5 6 7

Rassemblement - procès anti-BDS - Palestine

Nous venons d'apprendre qu'à la demande du lobby israélien un nouveau procès nous est intenté le 19 mars prochain, pour avoir appelé la chanteuse Vanessa Paradis, il y a 7 ans, à ne pas aller donner un concert à Tel Aviv et à ne pas y rencontrer le président de l'Etat d'Israël Shimon Peres.

Les plaignants : « L'Union des communautés juives d'Ile de France », présidée par le colon franco-israélien Sammy Ghozlan, nous accusent de « provocation à la haine ou à la violence » et de « provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse », en se référant à une vidéo, publiée sur notre site en janvier 2011, qui nous montre en train d'expliquer, chants et danses à l'appui, qu'il serait immoral d'aller cautionner les colonies, l'occupation, les massacres et le blocus de Gaza, ainsi que la torture des enfants palestiniens.

Lors de cette soirée, nous avions distribué au public la lettre des opposants israéliens appelant Vanessa Paradis et Johnny Depp à ne pas se rendre en Israël et à ne pas « permettre à l'Etat d'Israël de se servir de votre réputation pour blanchir ses crimes ! » (texte intégral sur http://www.europalestine.com/spip.php?article… )

Vanessa Paradis et Johnny Depp avaient choisi d'annuler leur concert. Tant mieux.

Des centaines d'artistes dans le monde, de Ken Loach à Roger Waters, en passant par MassiveAttack, Brian Eno ou Lorde, refusent de cautionner l'occupation et la colonisation israéliennes, et nous leur en savons gré.

Sont ils antisémites ? Non ! Pas plus que nous, ni les opposants israéliens, ni le peuple palestinien qui nous appelle à faire comme pour l'Afrique du Sud de l'Apartheid, et à boycotter Israël tant que durent l'occupation, la colonisation, et leur cortège d'atrocités.

Mais une fois de plus, le lobby israélien essaie de créer la confusion entre judaïsme et condamnation de l'apartheid israélien, et d'inverser les rôles en osant parler de « discrimination » à l'encontre d'un Etat qui boycotte en permanence tout un peuple, le privant de l'ensemble de ses droits les plus fondamentaux.

Netanyahou et ses supporters ne se contentent pas d'amplifier la colonisation, comme les violations des droits de l'homme et du droit international. Ils exigent que la France interdise le boycott d'Israël, interdisant par là même aux artistes, aux universitaires, aux sportifs, de refuser d'aller se produire dans ce pays !

On pourrait ainsi réclamer des sanctions contre la Chine, la Russie, la Syrie ou dl'Iran, mais pas contre Israël, qui s'estime au-dessus des lois, comme vient de le proclamer sans complexe la ministre israélienne de la justice Ayelet Shaked (http://www.europalestine.com/spip.php?article…).

C'est énorme ! Nous devons, par un soutien et une présence massive au procès d'Olivia Zémor, présidente de CAPJPO-EuroPalestine, montrer que la France n'est pas une colonie israélienne.

C'est pourquoi nous vous donnons rendez-vous le lundi 19 mars, à partir de 12 h 30, au Tribunal de Versailles, 5 Place André Mignot, 78011 (le procès se déroulera à 14 H à la 8ème Chambre, Section 3).

Nous vous demandons de faire tout votre possible pour être présent(e)s ce jour là (dans 3 semaines précisément), afin que le gouvernement français, qui se proclame contre la colonisation et pour le respect du droit international, ne puisse faire ses coups bas en catimini.

Nous en appelons au soutien de tous les défenseurs du droit et de la justice, en France comme à l'étranger.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60377
Source : message reçu le 27 février 07h


1 2 3 4 5 6 7

Message d'Olivia Zémor

Ce bref message pour vous remercier de votre solidarité, qui nous touche beaucoup, face au procès qui nous est intenté pour avoir appelé la chanteuse Vanessa Paradis à ne pas aller se produire en Israël et à ne pas y rencontrer Shimon Peres, il y a 7 ans.

Nous recevons tous les jours des messages de soutien du monde entier, et comme vous pourrez le découvrir lundi, nombreux sont les militants qui vont venir de loin, de province et de l'étranger, pour manifester leur solidarité devant le tribunal de Versailles, et dire que ces tentatives d'intimidation sont vaines.

Nous sommes également reconnaissants à toutes les personnalités en France, en Israël, en Afrique du Sud… et en Palestine qui ont transmis des témoignages impressionnants à l'intention des juges.

Un grand merci également à Udi Aloni, réalisateur israélo-américain qui a décidé de faire le déplacement pour témoigner au procès d'Olivia Zémor, et qui projettera ce samedi 17 mars à 17 h, à la librairie Résistances, son excellent film « Junction 48 », qui traite de la situation, en Israël, des Palestiniens qui ont la citoyenneté israélienne. (http://www.europalestine.com/spip.php?article…)

Dans ce grand pays « démocratique » qu'est la France, quand l'Etat engage des poursuites judiciaires contre des citoyens, et qu'il les perd, il n'est sanctionné en aucune manière, et ne rembourse même pas les dépenses engagées par les personnes poursuivies. C'est aussi une manière d'essayer « d'assécher financièrement » les associations qui ne plaisent pas au lobby israélien.

Mais nous comptons là aussi sur votre solidarité pour déjouer cette manoeuvre, et pour montrer que lorsque l'un(e) d'entre nous est attaqué(e), c'est ensemble que nous nous défendons.

Nous vous remercions par avance des dons que vous pourrez envoyer à notre association pour l'aider à faire face à l'ensemble des fais de justice. (Chèques à envoyer à CAPJPO-EuroPalestine, 16 bis rue d'Odessa - Boîte 37, 75014 Paris. Merci d'indiquer au dos du chèque « Procès Versailles »).

Rendez-vous lundi 19 mars à 12 h 30 au tribunal de Versailles

Place André Mignot
RER C : Versailles château
Par le train Gare Montparnasse : Versailles chantiers
Par le train Gare Saint-Lazare : Versailles rive droite

Source : message reçu le 15 mars 07h


1 2 3 4 5 6 7

Lundi 19 mars, procès devant le tribunal de Versailles,

du droit d'appeler au boycott culturel d'Israël

Communiqué de la Campagne BDS France.

Lundi 19 mars, procès devant le tribunal de Versailles, du droit d'appeler au boycott culturel d'Israël

Nous avons appris qu'Olivia Zemor, directrice de publication du site internet europalestine.com est convoquée devant le tribunal de Versailles le 19 mars 2018.

L'Union des communautés juives d'Ile de France accuserait le site de « provocation à la haine ou à la violence » et de « provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse », à cause d'une vidéo datant de 2011 qui appelait Vanessa Paradis et Johnny Depp de ne pas se produire en Israël. Cette action s'inscrivait dans la campagne Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS). Une campagne internationale spécifique avait été lancée et l'organisation israélienne « Boycott from Within », partie prenante avait publié une lettre. La campagne BDS-France avait également adressé une lettre à la chanteuse.

Rappelons que Vanessa Paradis, sensible aux arguments du Boycott culturel du pays de l'apartheid avait annulé son concert en Israël. De nombreux autres artistes l'ont précédée et suivie parmi lesquels on peut citer tout récemment la jeune chanteuse Lorde, mais aussi Cassandra Wilson, Annie Lenox, Lauryn Hill, Natacha Atlas, Aziza Brahim, Cat Power, Sinead O'Connor, Roger Waters, Elvis Costello, Brian Eno, Jason Moran, Richard Bona, Eddie Palmieri, Salif Keita, Jello Biafra,Massive Attack, U2, Gil Scott-Heron, John Berger, Alice Walker, Gillian Slovo, Naomi Klein, Susan Sarandon, Emma Thompson, Danny Glover, Peter Brook, Jean-Luc Godard, Mira N air, Ken Loach ou Mike Leigh.

Bien qu'ils perdent la plupart de ces procès, des groupes supporters inconditionnels de la politique d'Israël ont décidé de continuer à encombrer les tribunaux avec un seul but : insinuer que toute critique de l'État israélien serait de l'antisémitisme. Le but de cet acharnement juridique est toujours le même : faire taire toute critique à l'égard de la politique du gouvernement israélien.

Aujourd'hui le constat est accablant : Les Palestiniens subissent :

  • la colonisation galopante en Cisjordanie
  • l'épuration ethnique de Jérusalem
  • le blocus inhumain des 2 millions de Palestiniens de Gaza
  • la terrible répression du mouvement populaire palestinien et particulièrement des enfants
  • l'emprisonnement massif comme arme d'oppression et de domination
  • les discriminations des Palestiniens d'Israël
  • la privation du droit au retour dans leur pays pour les réfugiés de 1948 et de 1967…….

Les résolutions de l'ONU sont bafouées par l'Etat israélien, et notre gouvernement au lieu d'agir pour les faire respecter, reste inerte et se contente de paroles laissant s'appliquer la « loi » du plus fort.

Le mouvement BDS prouve son efficacité par son essor et les réactions qu'il suscite :

  • l'interdiction, décrétée par le gouvernement israélien contre 20 associations, d'entrer en Palestine,
  • la dépense de millions de dollars pour le discréditer et le combattre,
  • l'agitation dérisoire des supporters aveugles d'Israël en France.

Après la relaxe de Richard (BDS 57) en janvier au procès de Metz, l'acquittement d'Olivia Zemor est indispensable et le gouvernement français doit changer d'attitude.

Devant l'inertie des États le boycott citoyen de l'Etat israélien est un droit (et un devoir) jusqu'à ce qu'Israël se conforme au droit international et aux droits humains !

L'UJFP, membre de la campagne BDS s'associe pleinement à ce texte.

Source : http://www.ujfp.org/spip.php?article6256


1 2 3 4 5 6 7

Droits devant !!

"L'association Droits devant !! apporte son soutien total à Olivia Zémor, convoquée au Tribunal de Versailles le 19 mars 2018 eu rapport à des poursuites engagées contre elle par "l'Union des communautés juives d'ile de France", présidée par l'extrémiste Sammy Ghozlan, pour un appel au boycott culturel lancé il y a sept ans par de nombreux citoyens israéliens et relayé en France par plusieurs associations, dont la nôtre, concernant un concert que devait donner Vanessa Paradis à Tel Aviv, que la chanteuse, suivie par son époux Johnny Depp, a finalement décidé d'annuler.

Olivia Zémor est poursuivie pour "provocation à la haine et à la violence" ainsi que pour "provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse", ce qui est proprement intolérable concernant une personne qui, au contraire, comme nous le faisons également, a fait son devoir de citoyenne en appelant, comme lors de l'apartheid en Afrique du Sud, au boycott d'un état qui, depuis 70 ans, a massacré des milliers de femmes, hommes et enfants palestiniens, a constamment amplifié la colonisation et l'apartheid du peuple palestinien.

Boycotter un état qui bafoue en toute impunité et immunité, sans relâche, le droit international (ONU, conventions de Genève, cour de justice de La Haye, Cour européenne des droits de l'Homme, parlement européen...), est un acte de non violence indispensable pour contraindre un état hors sol et hors droits, brutal et arrogant, à mettre un terme définitif à ces violations incessantes et à respecter la souveraineté et la liberté de tout un peuple.

Nous serons donc présents ce lundi 19 mars aux côtés de Olivia Zémor et déclarons solennellement que nous ne cèderons à aucune oppression, aucun diktat et continuerons à amplifier la campagne de boycott à l'encontre de l'état d'Israël, jusqu'à la reconnaissance des droits fondamentaux du peuple palestinien."

  • Mgr Jacques GAILLOT, président de Droits devant !!
  • Jean-Claude AMARA, porte parole
  • Denise CHAUTARD, secrétaire générale

Source : http://europalestine.com/spip.php?article1403…


1 2 3 4 5 6 7

Soutien de Manchester (Angleterre)

Nous militants de Manchester Palestine Action sommes effarés de voir à quel point le système judiciaire français est instrumentalisé par Israël, au point d'essayer de criminaliser ceux qui luttent pour la justice pour les Palestiniens - un peuple qui subit le nettoyage ethnique, se trouve sous occupation militaire, emprisonné, et régulièrement massacré, par le régime israélien.

Nous soutenons sans réserve le boycott culturel d'Israël, comme le pratiquent de nombreux groupes, ici au Royaume Uni, car c'est notre droit de boycotter un Etat dont les crimes contre l'humanité commis à l'encontre des Palestiniens, sont établis par les plus grandes organisations de défense des droits humains. Il est inconcevable qu'un pays comme Israël, qui perpétue la plus longue occupation militaire, bénéficie d'une immunité internationale - alors que tant d'autres pas font l'objet de sévères sanctions de part de nos gouvernements !

Manchester Palestine Action félicite Europalestine et tous ceux qui font face en ce qui concerne ce procès ridicule, et se placent du bon côté de l'Histoire, du côté des opprimés. Ils relaient cet appel au boycott qui vient des rues bombardées de Gaza, des camps de réfugiés palestiniens maintenus dans la misère, de toute la Palestine occupée et des Palestiniens de a Diaspora.

Dans le monde entier, nous avons relayé dans les années 70/80 l'appel international au boycott de l'Afrique du Sud de l'Apartheid, et c'est avec fierté que nous pouvons constater aujourd'hui que nos actions ont contribué à abolir l'apartheid.

Et pourtant le Prix Nobel de la Paix, l'archevêque Desmond Tutu et d'autres héros sud-africains de la lutte anti-apartheid se sont rendu en Palestine, et ont témoigné que la situation des Palestiniens était pire que la leur, du temps de l'apartheid. C'est ainsi que Tutu a appelé une troupe de théâtre sud-africaine à boycotter Israel en 2013.

En France, aurait-il été mis en prison ?

C'est un devoir et non un crime de s'opposer à la politique raciste et discriminatoire de l'Etat le plus lourdement armé du Moyen-orient, et qui a violé un nombre record de résolutions de l'ONU en toute impunité.

S'attaquer aux libertés, comme il est fait en France, pour protéger israël quand on sait comment cet Etat continue à opprimer les Palestiniens, est révoltant. C'est pourquoi il nous semble indispensable que la France relaxe les prévenus et adopte une attitude permettant de lutter contre l'Apartheid et le nettoyage ethnique, où qu'ils se produisent, avec les outils que les mouvements sociaux et les mouvements de libération ont utilisés dans le passé, pour promouvoir la justice et l'égalité.

Une délégation de notre association sera présente à Versailles lundi !

In Solidarity "

Manchester Palestine Action

Source : http://europalestine.com/spip.php?article1403…


1 2 3 4 5 6 7

A Londres : rassemblement devant le consulat de France pour demander

"l'arrêt de la chasse aux sorcières"

Les militants londoniens de l'association britannique pour les droits humains "Inminds" appellent à un rassemblement ce vendredi 16 mars, de 14 H à 16 H devant le consulat de France, au 21 Cromwell Rd, Kensington, London SW7 2EN (en face du Musée d'histoire naturelle, M° South Kensington) pour demander l'arrêt des poursuites contre les militants BDS.

"Il faut que la France mette un terme à ses honteuse manoeuvres MacCarthystes contre les personnes qui appellent à boycotter l'apartheid israélien.

Le procès qui doit se tenir le 19 au tribunal de Versailles, à la demande d'une officine israélienne d'extrême-droite, amène Olivia Zémor, présidente de CAPJPO-EuroPalestine, à comparaître pour "incitation à la haine et à la violence" et pour "provocation à la discrimination nationale, raciale, religieuse", parce qu'elle a appelé la chanteuse Vanessa Paradis à ne pas se rendre en israël et à ne ps y rencontrer feu le président Shimon Peres."

Le président d'Inminds Ali Abbas a déclaré : " Il est choquant de voir au 21ème siècle, la France se livrer à une telle chasse aux sorcières contre des militants qui défendent les droits de l'homme en Palestine. La liberté d'expression ,la liberté de boycotter le racisme, la liberté de prendre position pour les opprimés vont être traduites en justice lundi. Il est impératif que la liberté gagne ."

Merci de faire circuler largement cet appel à rassemblement :
FACEBOOK : https://www.facebook.com/events/2574982047893… - WEB : http://inminds.co.uk/article.php?id=10792

Abbas Ali

Inminds Human Rights Group - www.inminds.com - fb.com/inmindscom - twitter.com/InmindsCom - youtube.com/user/inminds

Source : http://europalestine.com/spip.php?article1403…


1 2 3 4 5 6 7

Soutien de la campagne unitaire

pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Par ce communiqué, nous souhaitons exprimer notre entière solidarité avec Olivia Zémor convoquée injustement devant le tribunal de Versailles le 19 mars 2018 pour avoir appelé, il y a 7 ans, dans le cadre de la campagne BDS, Vanessa Paradis à ne pas aller chanter à Tel-Aviv.
Nous voulons aussi dénoncer l'acharnement des groupes de pression sionistes contre toutes celles et tous ceux qui soutiennent la lutte juste et légitime du peuple palestinien pour sa libération.

Depuis plus de 70 ans, l'entité sioniste mène une politique de nettoyage ethnique et d'apartheid contre le peuple palestinien. L'occupation et la persécution du peuple palestinien ne font qu'empirer d'année en année et se manifestent au quotidien par les démolitions de maisons, le vol des terres et de l'eau, les arrestations, les assassinats ciblés, le blocus inhumain de Gaza, la terrible répression qui s'abat sur toute forme de résistance.

Aucune des nombreuses résolutions de l'ONU n'a été respectée. L'application du droit légitime au retour des réfugiés a toujours été refusée. Dans ce contexte de non-respect des droits humains et du droit international, du déni du droit du peuple palestinien à l'autodétermination, l'appel au boycott est parfaitement justifié.

La Campagne BDS a été lancée en 2005 dans le monde entier à l'appel de 172 associations de la société civile palestinienne. C'est pourquoi nous soutenons tout appel au boycott.

Nous demandons la relaxe d'Olivia Zémor mais aussi la condamnation ferme des groupes de pression sionistes qui cherche à bâillonner toute voix qui s'élève pour soutenir la cause juste et légitime du peuple palestinien.

Campagne unitaire pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Source : http://europalestine.com/spip.php?article1404…
Source : http://liberonsgeorges.samizdat.net/s/non-a-c…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir