thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mardi 10 avril 2018 à 20h

Rencontre débat avec Bernard Ravenel

« La Résistance palestinienne : des armes à la non-violence »

AFPS 94 - Fontenay-sous-Bois

Agrégé d'histoire, Bernard Ravenel a été de 1974 à 1984 en charge des relations internationales du PSU. Il a été président de l'Association-France-Palestine-Solidarité de 2001 à 2009 et président de la Plate-forme des ONG françaises pour la Palestine de 2001 à 2011.

Il est l'auteur de livres consacrés aux problèmes méditerranéens, dont :"Méditerranée : le Nord contre le Sud ? » (L'Harmattan, 1990) et « Méditerranée : l'impossible mur » (L'Harmattan, 1995). Membre du comité de rédaction de la revue Confluences-Méditerranée, il a écrit de nombreux articles consacrés à la question palestinienne. Depuis 1987, il a effectué plusieurs voyages en Palestine et en Israël.

La résistance palestinienne : des armes à la non-violence (éditions l'Harmattan)

Dans sa lutte désormais centenaire, le peuple palestinien, colonisé par le mouvement sioniste, a traversé plusieurs périodes correspondant à des contextes géopolitiques très différents : l'empire ottoman, le mandat britannique, la création de l'Etat d'Israël, l'expulsion de la majorité de sa population (Nakba),le développement du mouvement nationaliste arabe et la constitution d'Etats arabes indépendants.

Ces bouleversements ont failli faire disparaître la Palestine comme sujet politique autonome sur la scène internationale. Confronté à un ennemi puissant soutenu par les principales puissances impériales du XXe siècle (Grande-Bretagne, Etats-Unis), mais aussi stimulé par le mouvement mondial d'émancipation des peuples colonisés, le mouvement national palestinien a cru un moment nécessaire et possible d'obtenir la libération par une lutte armée de longue durée, soutenue en particulier par le monde arabe. Il a perdu ce pari aux prix d'énormes destructions humaines et matérielles. Une volonté intacte de résistance l'a amené à tirer les leçons de ses échecs politiques et militaires et à s'engager dans une résistance populaire non-violente qui a fait l'admiration des peuples du monde dominé et ouvert la voie aux « Printemps arabe ». Prenant essentiellement la voie douloureuse et patiente d'une désobéissance civile de masse que désormais prône Marwan Barghouti, le Mandela palestinien toujours emprisonné, cette résistance devrait permettre au peuple palestinien d'espérer être libéré de l'occupation militaire israélienne condamnée par la quasi totalité de la communauté internationale.

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60392
Source : http://www.france-palestine.org/Rencontre-deb…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir