thème : international
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 26 mars 2018 à 20h30

Projection - débat « Wajib »

Le comité Palestine 94 nord (groupe de Fontenay-sous-Bois de l'Association France Palestine Solidarité) vous convie à une projection-débat

Wajib (Obligation)

A l'approche d'un mariage, la tradition veut, en Palestine, que les hommes de la famille aillent porter personnellement leur invitation à tous ceux qui seront conviés à la fête.

Cela a inspiré à Annemarie Jacir, un film à la fois simple et subtil, Un père et son fils, munis d'invitations au mariage de leur fille et sœur, font du porte-à-porte chez les connaissances et amis, à Nazareth. Rien de plus. Les grandes joies seront pour le jour de la fête. Et les drames sont mis entre parenthèses. Au fil des visites, elle saisit des portraits touchants et parfois drôles. Toute une atmosphère qui raconte une famille, une ville, une culture.

Avec ce film, Annemarie Jacir affirme « une tonalité méditerranéenne.

Situation des "Palestiniens d'Israël "ou "Arabes israéliens"ou"Palestiniens de 48"

Ces Palestiniens, dont parmi eux nombreux sont chrétiens, n'ont pas fui lors de la Nakba ("la Catastrophe") au cours de laquelle les massacres et les expulsions par les Israéliens en 1947-1948 ont forcé 700 000 Palestiniens à l'exode.

A l'issue de la guerre de 1948, ces Palestiniens restés chez eux, se sont donc retrouvés Citoyens d'Israël.

Ils subissent des discriminations multiples dans tous les domaines, économique, social, éducatif, habitat, santé. Ils payent les mêmes impôts mais n'ont pas accès aux mêmes services, notamment au niveau des soins médicaux, des études, des transports, du ramassage et traitement des déchets. l'Etat israélien ne versant pas le même niveau de dotation. Il sont expropriés d'une partie de leur terre, n'obtiennent pas de permis de construire. S'ils travaillent dans la fonction publique, ils dépendent de l'avis de juifs israéliens et sont sous le contrôle des autorités.

Annemarie Jacir, réalisatrice, poète, scénariste

Née en 1974 à Bethléem, Annemarie Jacir travaille pour le cinéma indépendant depuis 1998. Elle a écrit, dirigé et produit plusieurs films ayant obtenu des récompenses. Elle fait partie des 25 nouveaux visages du Cinéma Indépendant élus par le Magazine des Réalisateurs. Elle a par ailleurs gagné de nombreuses récompenses pour l'écriture de scénarios et a été finaliste du Grand Prix du Meilleur Scénariste in Paris. Elle est programmatrice/conservatrice et fondatrice de la Fondation « groundbreaking Dreams of a Nation Palestinian cinema project », consacrée à la promotion du film palestinien d'avant-garde. Elle a enseigné à l'université américaine de Columbia, à l'université de Bethléem, et de Birzeit, ainsi que dans des camps de réfugiés en Palestine et au Liban.

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60393
Source : http://www.france-palestine.org/Projection-de…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir