Réagir (1)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

dimanche 27 mai 2018 à 10h

3 parties : 1 2 3

Non à Europacity - Fête des terres de Gonesse

Sauvons les terres agricoles

De 10h à 18h

Au programme : plantations, débats, animations familiales, pique-nique, musique …
Participez à la fête en venant avec vos plans de légumes ou de fleurs, ou/et avec une affichette sur papier format A3, exprimant vos propositions pour le Triangle de Gonesse.

Non à Europacity,

Gigantesque centre commercial que le groupe Auchan et son allié chinois Wanda veulent construire sur les terres agricoles du Triangle de Gonesse, à 15 km de Paris.
Engagée dès l'annonce du projet en 2011, la mobilisation s'amplifie contre EuropaCity. Des décisions importantes ont été obtenues - l'avis défavorable du commissaire-enquêteur lors de la révision du Plan Local d'Urbanisme (PLU), l'annulation par le tribunal de Cergy de l'arrêté préfectoral de création de la Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) Triangle de Gonesse, le report à 2027 de la gare du Grand Paris - mais elles n'ont pas suffi pour obtenir l'abandon du projet.

Place au projet CARMA !

Le projet CARMA (Coopération pour une ambition Agricole, Rurale et métropolitaine d'Avenir) a démarré fin 2016, à l'occasion de l'appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris ».
CARMA est un projet-phare d'économie sociale et solidaire pour le Triangle de Gonesse et les communes environnantes du Grand Roissy : il prévoit le maintien des terres et le développement d'emplois locaux dans les métiers de la production et de la transformation agricoles et des énergies renouvelables.

Lisez les informations de dernière minute sur http://nonaeuropacity.com/

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60573
Source : https://france.attac.org/agenda/article/non-a…
Source : https://nonaeuropacity.com/
Source : http://www.sudeducation93.org/Contre-Europa-c…


1 2 3

Le 27 mai 2018 - Fête des Terres de Gonesse

Solidaires

Europacity, c'est le méga-‐centre commercial et de loisirs (avec une piste de ski artificielle) que le groupe Auchan veut construire sur les terres agricoles du Triangle de Gonesse. Opposés à ce projet depuis 2011, le Collectif pour le Triangle de Gonesse, (CTPG), a remporté plusieurs victoires : la création de la ZAC (Zone d'Aménagement Concerté) a été annulée par le tribunal et la gare du grand Paris Expresse a été reportée en 2027. Les promoteurs de cet aménagement ne s'avouent pas vaincu pour autant. Ce projet est néfaste pour le climat et destructeur d'emplois locaux. Plus que jamais la mobilisation est d'actualité pour réclamer l'abandon du projet.

Les terres du Triangle de Gonesse font partie des dernières terres fertiles en Ile-‐de-‐France. Il est urgent de les sauver pour le bien-‐être des habitant-‐es des environs.

Le CTPG porte un projet alternatif à Europacity, c'est le projet CARMA : Coopération pour une Ambition agricole, Rurale métropolitaine d'Avenir. Il propose de développer un vaste centre agricole, laboratoire de l'économie de partage de demain, créateur d'emplois locaux dans les métiers de la production, de la transformation, du traitement des déchets, de la formation agricole et des énergies renouvelables.

Solidaires soutien le collectif et appelle a participé à la nouvelle journée de mobilisation le 27 mai.

Au programme :

Plantations, débats, animations familiales, pique-‐nique, musique ...

Document au format PDF:

Source : https://solidaires.org/Europacity-nouvelle-jo…


1 2 3

Contre Europacity et son monde :

mobilisation festive le 27 mai sur les terres du triangle de Gonesse

CNT 95

Le contexte : le triangle de Gonesse est une plaine agricole parmi les terres les plus fertiles de France où l'on cultive des céréales sur une surface de 600 hectares à 15 km de Paris.

Sur ces terres, situées entre l'aéroport du Bourget, celui de Roissy et plusieurs communes, les pouvoirs publics n'ont pas trouvé mieux que d'imposer un projet de méga centre commercial et de loisirs (piste de ski/surf), comprenant une gare pour y amener les consommateurs (cadeau du contribuable aux investisseurs multimilliardaires), ainsi que des bureaux, le tout sur 250 hectares. Son nom est « Europacity », et c'est prévu d'ici 2024 dans le Grand Paris. L'UD CNT 95 a rejoint les opposants à ce projet :

  • écologie : tous nos territoires sont déjà dévastés par le bétonnage, la destruction de la faune et de la flore et la pollution pathogène et mortelle imposés par les gros groupes capitalistes et l'État aménageur compulsif qui les enrichit avec l'argent taxé à la population. Si notre classe de travailleurs, chômeurs, précaires… veut respirer et se nourrir sans être empoisonnée, le tout dans un monde vivable, elle a tout intérêt à résister à ces carnages.
  • Emploi/social : l'argument des emplois est mensonger. Les quelques emplois créés puiseront sur ceux des nombreux centres commerciaux déjà existants sur ce petit secteur et faiblement fréquentés, ainsi que sur ceux des communes de plus en plus confrontées à la disparition de toute vie sociale.
    Quand bien même ces emplois seraient créés, ils seraient toxiques, à la fois pour les travailleurs (passer son temps à vendre des produits toxiques) que pour les populations qui les achèteront en fonction des cultures consuméristes. Ces grands temples de la croissance produisent une désertification des villes et quartiers, la disparition de toute vie sociale, solidarité, discussion, auto-organisation et lutte…
  • Le tribunal administratif a rendu un arrêt défavorable au projet d'Europacity, c'est une victoire. Mais ne baissons pas la garde, les capitalistes et l'Etat font appel. Continuons de lutter pour l'abandon total et définitif de ce projet. Dans le journal Le Parisien du 11 avril Vianney Mulliez, président d'Immochan exprime « … sa détermination à réaliser EuropaCity … ».

Alors que l'autonomie alimentaire de la région parisienne n'est que de quelques jours, commencer par recréer sur le triangle des cultures vivrières, non-polluantes, sans poisons chimiques et autogérées par les producteurs et les usagers, selon les différentes formes que cela pourrait prendre, serait un premier pas vers un bon sens élémentaire. Face à l'accaparement de ces terres fertiles par les grands groupes de la distribution, des alternatives très documentées existent, qui préserveraient celles-ci, mais en conservant le modèle de la propriété privée. Pour notre part nous pensons que pour l'émancipation du plus grand nombre, la responsabilisation des pratiques et un regain des solidarités, un usage collectif, commun de ces terres (jardins partagés, maraîchages, permaculture, plantation d'arbres et autres végétaux...) serait l'enjeu essentiel.

La folie de l'avidité capitaliste aura une fin, hâtons-la et préparons-nous à créer le monde viable, libre, harmonieux, qui le remplacera.

Document au format PDF:

Source : http://www.cnt-f.org/urp/communiques-de-la-cn…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Accompagnement à Vélo depuis Paris

Par Anonyme, le 02/05/2018 à 12:55

départ 9h place de l'Insurrection à Vanves, 9h20 Place Denfert Rochereau (XIVème) ou 10h place de la bataille de Stalingrad (XIXeme)

Environ 20 km (1h30) depuis Stalingrad par Canal St-Denis , Le Parc de La Courneuve, Dugny, Bonneuil en F., Gonesse.

Retour à Stalingrad vers 19h00

Pas d'inscription il suffit d'être aux rdv avec son vélo et sa bonne humeur.