thème : écologie
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 11 mars 2018 à 17h30

Présentation du livre « Égologie »

Écologie, individualisme et course au bonheur

La bibli Jargan, au Centre social autogéré d'Ivry, vous invite dimanche 11 mars à une rencontre autour du livre Égologie. Après une courte présentation, on discutera avec l'autrice, Aude Vidal, des thèmes du bouquin : les tensions de classe dans les alternatives écolos, les injonctions au bien-être et le refus de la conflictualité. Ça commencera à 17h30 et se finira à la cantine du CSA autour de 20h.


Égologie - Écologie, individualisme et course au bonheur

Aude Vidal

Développement personnel, habitats groupés, jardins partagés... : face au désastre capitaliste, l'écologie se présente comme une réponse globale et positive, un changement de rapport au monde appuyé par des gestes au quotidien. Comme dans la fable du colibri, « chacun fait sa part ».

Mais en considérant la société comme un agrégat d'individus, et le changement social comme une somme de gestes individuels, cette vision de l'écologie ne succombe-t-elle pas à la logique libérale dominante, signant le triomphe de l'individualisme ?

Sommaire

  • Prologue : Moins de liens, plus de biens
  • Les sources paradoxales de l'écologie
  • Et vous, qu'est-ce que vous proposez ?
  • Se changer soi pour changer le monde
  • Le développement personnel ou l'antipolitique
  • La course au bonheur
  • Le syndrome du bien-être
  • Nier les rapports de pouvoir
  • Do it yourself : la petite bourgeoisie s'amuse
  • Concurrence sur les lopins
  • Revenu garanti : la société des individus
  • Épilogue : Vers une émancipation collective ?

À propos de l'auteure

Aude Vidal a mangé bio et fait du vélo à Bordeaux puis à Lille. Elle est co-auteure avec Guillaume Trouillard de On achève bien les éleveurs. Résistances à l'industrialisation de l'élevage (L'Échappée, 2017).

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60582
Source : message reçu le 7 mars 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir