thème : écologie   le plus vu incomplet
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 16 juin 2018 à 9h

2 parties : 1 2

Journée contre la poubelle nucléaire

Bure à Bar, ils vont voir à quel bois on car-bure !

Réservez dès maintenant la date-évènement du 16 juin : grande journée pour faire échec à l'enfouissement des déchets radioactifs et au monde nucléaire !

Depuis 1993, nous avons actionné sans relâche tous les leviers de l'opposition légale. Nous nous sommes confronté-es aux élu-es de la nation, des régions et des départements, toutes et tous issu-es des grands partis institutionnels. Nous avons été reçu-es dans les cabinet ministériels. Résultat : un mépris total de nos arguments et un projet qui avance inexorablement.

Aujourd'hui, une nouvelle génération de militant-es s'est installée dans les environs de Bure. En assumant d'occuper les lieux stratégiques, elle bouscule nos pratiques en même temps qu'elle ragaillardit nos convictions. Grâce à elle de beaux résultats ont été obtenus et le projet de Bure vacille. IL FAUT ENFONCER LE CLOU !

Précisions à venir.

Parlez-en autour de vous. Cette journée sera capitale. Elle est programmée pour décupler notre lutte !

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60760
Source : https://cedra52.jimdo.com/2018/03/13/bure-à-b…
Source : http://endehors.net/news/16-juin-2018-une-jou…
Source : https://www.facebook.com/events/1729715135083…


Ni à Bure, ni ailleurs !

motion d'actualité du 8e congrès de la fédération des syndicats SUD éducation

Depuis les années 2000, la commune de Bure dans la Meuse a été choisie par le lobby nucléaire et l'état Français comme laboratoire pour l'enfouissement des déchets de l'industrie nucléaire.

Ce projet est :

  • dangereux car il est irréversible et ne donne aucune garantie quant à la sécurité du processus de stockage des déchets nucléaires ;
  • anti-écologique et ruineux car il pérennise la filière et le lobby nucléaires ;
  • anti-démocratique car l'enfouissement et le site de Bure ont été choisis avec une mascarade de débat public ;
  • clientéliste car des dizaines de millions d'euros ont été versés aux collectivités territoriales pour acheter les consciences ;
  • autoritaire et répressif car les habitant-e-s et les opposant-e-s à Cigéo subissent contrôles, perquisitions, interpellations, interdictions de manifester, expulsions, gardes à vue, peines de prisons, ... dans une situation qui s'apparente à une occupation militaire.
  • La fédération SUD éducation condamne la récente expulsion du bois Lejuc et soutient les opposant-e-s locaux et notamment la Maison de la Résistance de Bure.
  • La fédération SUD éducation appelle à créer et renforcer les comités de soutien partout en France et à mobiliser et à participer aux rassemblements et manifestations.
  • La fédération SUD éducation dénonce la poursuite de ce projet et la politique pro-nucléaire de l'état français, et appelle à la mise en œuvre d'une véritable transition sociale et écologique libérée des intérêts capitalistes.

La fédération SUD éducation appelle a une mobilisation massive le samedi 16 juin 2018 à Bar-le-Duc (55).

Menons tou-t-e-s ensemble la bataille contre le nucléaire et la répression policière !

Source : http://www.sudeducation.org/Ni-a-Bure-ni-aill…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir