thème : sans-papiers
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 6 avril 2018 à 18h

Assemblée générale de mobilisation Île-de-France

Projet de loi asile et immigration :

mobilisons-nous jusqu'au retrait !

Le projet de loi asile et immigration marque un renforcement net des politiques de contrôle migratoires, il s'inscrit dans la foulée des précédentes lois qui ne font que durcir les conditions d'accès au territoire, et réduisent les droits des étrangèr.e.s :

  • Diminution des délais pour déposer une demande d'asile : les demandeur.se.s d'asile n'auront plus que 90 jours pour déposer leur demande en préfecture, contre 120 actuellement, or les services qui enregistrent ces demandes sont déjà saturés et les délais d'attente vont bien au-delà de 90 jours !
  • Diminution des délais pour déposer un recours auprès de la Cour Nationale du Droit d'Asile (CNDA) à la suite de la première décision de l'OFPRA : les demandeur.se.s d'asile n'auront plus que 15 jours contre un mois auparavant ! Autant dire qu'il leur sera presque impossible de constituer un dossier solide à présenter à la CNDA ! Et dans certains cas l'audience pourra se faire par visioconférence.
  • Durcissement des mesures d'expulsion et du régime d'assignation à résidence.
  • Les recours devant la cour nationale du droit d'asile (CNDA) pour les personnes ressortissantes des pays « sûrs » deviendront non-suspensifs, cela met en danger les immigrés LGBTI originaire de ces pays. En effet, celleux ci pourront être expulsé.e.s vers des états menant des politiques hostiles vis-à-vis d'eux (tortures, prison, peine de mort...).
  • Doublement de la durée maximale d'enfermement des étranger.e.s en Centre de Rétention Administrative, qui passera de 45 jours à 90 jours, voire 135 jours dans certains cas.

Vous en voulez encore ?

  • La politique migratoire française et européenne est pourtant déjà particulièrement répressive :

La procédure de Dublin restreint l'accès au droit d'asile, puisqu'elle oblige les migrant.e.s à déposer leur demande d'asile dans le premier pays européen où leurs empreintes ou visas ont été enregistrés, à savoir le plus souvent la Grèce et l'Italie.

Sarkozy en aurait rêvé, Macron le fait !

Ce projet de loi intervient dans un contexte de politiques d'austérité généralisées et de remise en cause des libertés fondamentales, avec l'entrée dans le droit commun de disposition de l'état d'urgence.

Il faut lutter pour la sauvegarde de nos libertés, une attaque contre l'un d'entre nous est une attaque contre nous tous ! La stratégie du gouvernement est de diviser la population en pointant du doigt les minorités, ne laissons pas faire !

Assemblée générale de mobilisation Île-de-France

Vendredi 6 avril, 18H à la Bourse du travail
3 rue Château d'Eau, République

Pour mettre en place une véritable lutte jusqu'au retrait de ce projet de loi !

En attendant l'Assemblée Générale, tu peux déjà :

  • ⁃ Diffuser le tract auprès de tes amis
  • ⁃ Partager l'événement facebook afin que l'AG soit massive
  • ⁃ Participer aux actions de sensibilisations et aux manifs auxquelles nous allons appeler
  • ⁃ Organiser des réunions locales dans ton universités / dans ton quartier

Contact : ag6avrexil@gmail.com <ag6avrexil@gmail.com>

07 83 37 69 58

Associations organisatrices de l'Assemblée Générale :

  • United Migrants
  • Espoir d'Ici et d'Ailleurs

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/61063
Source : message reçu le 24 mars 10h
Source : liste de diffusion zpajol, reçu le 24 mars 09h
Source : https://www.facebook.com/events/6010410869027…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir