thème : sexisme
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 26 mai 2018 à 18h

Rencontre avec l'équipe de la revue « Panthère Première »

pour la parution du n° 2

Panthère Première est une revue indépendante de critique sociale (enquêtes, réflexions, récits, images) qui explore notamment les intersections entre des sphères privées ou intimes (famille, enfance, souvenirs, habitat, corps, sexualité...) et des phénomènes systémiques (État, industrie, travail, colonialisme, rapports de genre...).

Dans ce deuxième numéro, sous le soleil exactement, on se frottera à la Peau de l'écrivaine Dorothy Allison, on piquera une tête dans les archives du premier journal des Sourdes, on se laissera dériver dans les eaux sombres du desgosto avec les Paumari et les Guarani du Brésil, on surfera sur les fautes d'orthographe d'un auteur sicilien qui donne du fil à retordre à sa traductrice, on enfilera masque et tuba pour suivre la ronde des corps de l'artiste Carlotta Bailly-Borg, on s'immergera dans une structure médicale qui soigne des femmes aux parcours violentés, on se rafraîchira avec une petite salade sauvage cueillie dans la campagne catalane, puis l'on contemplera le crépuscule tomber sur le genre, la ligne de l'horizon en toile de fond. La brise s'étant levée, on se réchauffera aux braises de La pierre à feu, où il sera question de gros et de petits sous, d'inégalités patrimoniales et de foyers émancipateurs.

Le Collectif

Panthère Première, c'est aussi un collectif d'édition exclusivement constitué de femmes investies dans des activités de recherche, d'écriture, de création, dont la plupart anime (ou a animé) d'autres médias indépendants (Revue Z,Jef Klak, CQFD, L'An 02, Art'Pi !, Article 11, Tada...).

Si le contenu de la revue est mixte (alimenté par des contributeurs et des contributrices), nous avons en revanche opté pour une non-mixité éditoriale. Ce choix nous semble favoriser l'invention de formes de travail et de coopération plus égalitaires, et d'une prise de décision plus horizontale amenant davantage de femmes et/ou de personnes minorisées à être publiées.

Afin de faire de la transmission écrite une expérience accessible à toutes et tous, Panthère Première assure le compagnonnage des auteur.es qui le souhaitent dans les démarches d'enquête comme dans le travail d'écriture et d'édition, et aspire à rétribuer les contributions (textes, dessins, photos, graphisme). En effet, afin de ne pas réserver le journalisme critique et indépendant aux personnes à l'abri des besoins financiers, il nous semble fondamental de rompre avec le bénévolat et de prendre en compte les conditions matérielles nécessaires à un travail de qualité.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/61649
Source : http://pantherepremiere.org/pp.html
Source : http://www.violetteandco.com/librairie/spip.p…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir