thème :   2e le plus vu incomplet
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 26 mai 2018 à 14h30

2 parties : 1 2

Rendez-vous à confirmer.
(en parallèle de la manifestation unitaire)

Montée au Mur des Fédérés

La Commune : un peuple en mouvement

Chaque année, la Commune rajeunit. Plus le temps passe et plus son message semble devenir actuel. Si un temps, elle fut nostalgie, elle redevient une espérance.
Dans la continuité du thème 2017, « Peuple au pouvoir, pouvoir du Peuple », notre montée au Mur des Fédérés, le samedi 26 mai 2018, est placée sous le signe de « la Commune, un Peuple en mouvement ».

Symbole de la Commune, symbole donc des luttes pour la Liberté, pour le progrès social, de toutes les résistances aux attaques - contre la laïcité, le droit de grève, la démocratie, les acquis sociaux, la présence des immigrés -, le Mur des Fédérés est un haut lieu de la mémoire collective.

Il est vrai que la Commune apporta un nombre impressionnant de mesures, telles que la séparation de l'Église et de l'État, l'ébauche d'une véritable démocratie, la défense des services publics, l'émergence d'un vrai droit du travail, la réquisition des entreprises abandonnées et des logements vacants, l'égalité des salaires à compétence égale et un rôle plus important reconnu aux femmes, l'éducation et la culture accessibles à toutes et tous, la reconnaissance des étrangers comme des citoyens à part entière….

Pourtant, 147 ans plus tard, la Commune reste un des moments les plus mal connus et les plus calomniés de notre histoire. Mais, les choses évoluent doucement, avec la proclamation par l'Assemblée nationale, le 29 novembre 2016, de la réhabilitation des communardes et communards injustement condamnés, demandant aussi que « soient mieux connues et diffusées les valeurs républicaines portées par les acteurs de la Commune de Paris ».

Dans la continuation de la mémoire populaire autour de la Commune de Paris, nous appelons toutes celles et ceux qui veulent résister aux atteintes aux droits sociaux et démocratiques et lutter pour en conquérir de nouveaux, à se rassembler le 26 mai au Mur des Fédérés pour réaffirmer l'actualité des idéaux de la révolution du printemps 1871.

Non, l'Histoire ne s'est pas arrêtée, oui l'avenir reste un chantier ouvert ! La Commune est vivante, ses prémonitions affirment sa modernité et elle brille comme un espoir au firmament.

Rendez-vous le samedi 26 mai 2018, à 14h30,
à l'entrée du cimetière du Père-Lachaise,
rue des Rondeaux, Paris XXe, métro Gambetta.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/61760
Source : http://www.commune1871.org/?Samedi-26-mai-201…


Hommage aux fusillés de la Commune

Lutte ouvrière

Comme chaque année, les Ami(e)s de la Commune de Paris 1871 appellent à se retrouver au cimetière du Père-Lachaise pour rendre hommage aux travailleurs fusillés par les troupes de Thiers, pour avoir osé proclamer la Commune de Paris, libre de toute exploitation.

En 72 jours, les travailleurs de Paris firent la démonstration de leur capacité à diriger la société sans opprimer personne. Tous pouvaient participer aux décisions et celles-ci étaient mises en œuvre sans attendre. Les élus ne gagnaient pas plus qu'un ouvrier et étaient révocables à tout moment. Toutes choses inacceptables par la bourgeoisie, qui réprima les communards dans le sang.

147 ans après, le programme de la Commune reste d'autant plus actuel que la bourgeoisie cherche à reprendre ce que les travailleurs ont pu lui imposer au cours de leurs luttes. Non, la Commune n'est pas morte, car elle reste un drapeau et un programme pour l'émancipation des travailleurs.

Le rendez-vous est fixé

samedi 26 mai, à 14 h 30, à l'entrée du cimetière du Père-Lachaise,

rue des Rondeaux, Paris 20e, métro : Gambetta. Lutte ouvrière s'associe à ce rassemblement et appelle ses amis et sympathisants à y participer.

Source : https://journal.lutte-ouvriere.org/2018/05/16…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir