Réagir (4)EnvoyeriCalPartager

mardi 24 avril 2018 à 16h

Rassemblement de solidarité avec les cheminots

Comité d'initiative IdF

Attention: deux rendez-vous sont annoncés, tous deux confirmés

Évacuation des communes de Tolbiac et de Saint-Charles, Censier menacé, incertitudes sur le sort de la ZAD dans la semaine à venir, possible coma d'un occupant victime de la BAC : après la tempête répressive, il nous faut tenir bon, et raviver au plus vite les mèches qui ont pu être affaiblies. L'offensivité générale de la manifestation du 19 avril, largement diffusée depuis et par-delà les rangs du black bloc, résonne encore dans nos têtes et surtout dans nos corps. A Paris, des manifestants se sont retrouvés le soir même au cœur de la Pitié-Salpêtrière pour discuter de la suite à donner à leur mouvement, avant de s'aventurer sauvagement dans deux gares vidées par les grèves. Le lendemain, il s'en est fallu de peu pour que le périph' soit durablement bloqué par une foule échappée d'un rassemblement autour de Tolbiac.

Le banquet inter-luttes du 21 avril a répondu à cet élan. Initialement prévu à l'intérieur de l'enceinte de Tolbiac, il a défié finalement, depuis la dalle des Olympiades, l'absurde siège des forces de l'ordre affectées, en face, à protéger le vide. Il fut une nouvelle occasion de continuer le début, en agrégeant tous les « professionnels du désordre » : étudiants, postiers, cheminots, soignants, chômeurs, zadistes, et toutes celles et ceux pour lesquels il est devenu nécessaire de rompre les multiples digues du pouvoir. Dans l'effervescence du banquet, deux propositions ont émergé :

1. Il n'échappe à personne que la semaine prochaine, en pleines vacances scolaires, n'est pour l'instant scandée d'aucune mobilisation importante. Pourtant, il est crucial pour les cheminots que les grèves ne s'essoufflent pas d'ici la fin du mois, signant par là même un ralentissement désastreux de notre mouvement. Un appel a donc été lancé à rejoindre les cheminots à Gare du Nord, face au panneau des Départs à 16h ce mardi 24 avril.

2. Tant que la vérité ne sera pas faite sur la personne gravement blessée après l'évacuation Tolbiac, tant qu'une enquête sérieuse n'aura pas été menée, tant que les doutes sur les communiqués de la préfecture et de l'APHP n'auront pas été levés, un rassemblement se tiendra tous les jours à 18h sur la dalle devant Tolbiac.

Seule une Société des grèves et du débordement, qui saurait construire du commun en acte en ignorant les divisions sectorielles, syndicales et partidaires, sera assez forte pour abattre le gouvernement et imposer dans le même mouvement un au-delà de la gouvernance. Désordonnons donc ! Prenons les facs, les gares, les places et les boulevards, et plus encore, non pas pour y discuter interminablement, mais pour s'y organiser en une force commune capable de libérer d'autres lieux et d'exiger ce que nous voulons.

Le Comité d'initiative, qui n'est rien de plus qu'un composé indéfini de soignants, cheminots, étudiants, chômeurs, professeurs, syndicalistes, postiers, etc. attachés à la construction d'une force commune, proposera d'autres rendez-vous tout au long de la semaine, qui seront autant de préparatifs à la grande fête du 1er mai.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/61780
Source : https://www.facebook.com/events/2008370376085…
Source : message reçu le 23 avril 01h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Ça marche

Par Anonyme, le 24/04/2018 à 20:19

C'était peut être un petit mouvement... Mais bon, c'est juste dommage que la manif n'ait pas durée plus longtemps. J'en ai entendu parler via les annonce de la RATP, donc le temps de venir en métro, c'était en effet un poil tard.

Ceci dit, maintenant, j'ai l'adresse de ce site ;) .

A quand la convergence,au moins ...des lieux,si ce n'est des luttes?!?

Par Anonyme, le 24/04/2018 à 17:56

De même pour moi ,arrivée à 5h 30,venant de l'Université ouverte de ST DENIS!

Par moderateur, le 24/04/2018 à 17:45

Sur l'annonce le rv était à 16h.
Vous y êtes allé à 17h30, la manifestation était peut-être déjà partie ?

Placez des informateur sur place pour indiquer le mouvement

Par Anonyme, le 24/04/2018 à 17:41

Je suis arrivée à gare du nord vers 17h30: rien. Pas vu de défilé.... Ne sais pas où ils vont... Super...