Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 17 mai 2018 à 19h

L'enfermement des personnes étrangères en CRA et en prison

Cimade, Genepi

Dans le cadre des Etats généraux des migrations (https://eg-migrations.org/Les-Etats-Generaux-…), la Cimade, le Genepi et la Maison Ouverte vous proposent un temps de discussion et d'information sur l'enfermement des personnes étrangères en France.

Alors que le projet de loi "Asile et immigration" porté par le gouvernement modifie en profondeur les conditions d'accès à l'asile et renforce la répression des personnes étrangères, de nombreuses associations, collectifs, citoyen.nes, ont déjà manifesté leur opposition à l'adoption de ce projet de loi.

Que ce soit par l'existence des CRA (Centres de Rétention Administratifs) ou la double peine qui touche les personnes étrangères dans le monde carcéral, l'enfermement des personnes étrangères repose, aujourd'hui plus encore, sur leur criminalisation et une gestion répressive de l'immigration.

Il s'agira lors de cette soirée de comprendre la politique actuelle de l'enfermement des personnes étrangères au regard de ce que promet le projet de loi voté à l'Assemblée Nationale.

Des militant.es de la CIMADE et du Genepi animeront la discussion à partir de leurs expériences respectives :

  • Les personnes étrangères dans le monde de la prison : données générales, comment se manifeste la double peine ?
  • Témoignages de bénévoles de la CIMADE intervenant dans la prison d'Osny
  • Témoignages de salarié.es de la CIMADE intervenant aux CRA du Mesnil Amelot
  • Ce que prévoit le projet de loi "Asile et immigration": remise en cause du droit d'asile, carcéralisation des CRA et répression des personnes étrangères

Des témoignages audio et vidéos seront aussi diffusé.es durant la soirée.

La libraire parisienne libertaire Publico sera présente pour proposer quelques livres sur le sujet.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/61792
Source : https://www.facebook.com/events/1792483664106…
Source : message reçu le 24 avril 12h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir