Réagir (6)EnvoyeriCalPartager

lundi 14 mai 2018 à 13h30

5 parties : 1 2 3 4 5

Attention: ceci est la manifestation du 14 mai.

Manifestations suivantes:
15 mai: santé,
16 mai: éducation,
22 mai: fonction publique,
26 mai: tous ensemble


1 2 3 4 5

Manifestation - journée « sans cheminots »

Appel des cheminots de l'inter-gares

  • 13h30 : manifestation de Gare de l'Est jusqu'à République
    La destination a été changée:
    Gare de l'Est > République au lieu de Gare de l'Est > St Lazare
  • 16h00 : après la manifestation, rencontre inter-gares à Saint Lazare.
    (à confirmer, après le changement de trajet)

Ce mercredi 9 mai, plus d'une centaine de cheminots se sont à nouveau réunis en Rencontre inter-gares de la Région Parisienne à Paris Nord. Étaient présents des cheminots de Paris Nord, le Bourget, le Landy, Saint Lazare, Austerlitz, Chatillon, Mantes-la-Jolie, Paris Est et Paris Sud Est. Des cheminots de Lille et les marcheurs de l'Ariège étaient également présents et ont pris la parole !

Ce 7 mai, particulièrement marquant de répression policière à l'égard des cheminots et de pseudo-négociations, le gouvernement a encore fait preuve d'entêtement et d'arrogance. Le rassemblement et actions de lundi ont permis aux centaines de cheminots mobilisés pour le retrait du pacte de montrer leur détermination.

La grève tient bon, encore aujourd'hui au 17ème jour du calendrier. L'écrasante majorité des collègues a fait au moins un jour de grève, et une minorité est déjà en reconductible. Depuis des semaines, les cheminots se sont déjà largement prononcé contre le pacte ferroviaire, en posant le sac !

Pendant ce temps, Edouard Philippe refusait toute négociation et proposait un calendrier de négociations de la convention collective nationale (CCN) ferroviaire en discussion depuis la réforme de 2016. La partie déjà écrite de cette convention (temps de travail) marque un recul considérable pour nos conditions de vie par rapport à la situation actuelle.

Le gouvernement ne compte pas céder quoi que ce soit s'il n'est pas contraint de le faire. Le 14 mai, journée sans cheminots, a été annoncé comme un moment fort du mouvement et nous sommes convaincus que les cheminots vont s'en saisir pour montrer leur détermination. Il faut que l'on soit massivement en grève et dans les Assemblées Générales pour décider de la suite. Nous appelons à une manifestation au départ à 13h30 de Gare de l'Est jusqu'à [République ] pour rendre visible cette journée de mobilisation massive. Nous savons néanmoins qu'il faudra bien plus qu'une journée avec des forts taux de grève pour faire plier le gouvernement. Nous appelons l'interfédérale à soumettre aux grévistes un plan pour réellement durcir la grève.

Nous voulons également remercier tous les travailleurs et les étudiants qui soutiennent notre combat, à travers leur présence, leur soutien financier, etc. Nous estimons aussi que l'appui que tous les travailleurs apportent aujourd'hui doit pouvoir trouver une issue par la grève et la lutte tous ensemble face au gouvernement. Nous nous adressons donc à toutes les Confédérations Syndicales, pour appeler les travailleurs du public comme du privé à la grève contre les attaques de Macron.

Le 22 mai prochain est une date de grève et mobilisation dans la Fonction Publique. Nous serons en grève et dans la rue à leurs côtés! Nous voulons profiter de cette journée pour appeler les cheminots des différentes régions à monter à Paris pour constituer un grand cortège cheminot, à l'image de ceux du 22 mars, au sein de la manifestation de la Fonction Publique, ainsi que pour participer à une Rencontre Inter-gares qui accueillerait des délégations de toute la France à 11h à Paris Nord pour faire le point sur notre mouvement. Nous invitons les organisations syndicales à appuyer ces initiatives. Soyons forts et déterminés, Macron n'est pas invincible! Prenons notre mouvement en main et construisons tous ensemble le rapport de forces pour faire reculer le gouvernement!

La prochaine rencontre inter-gares aura lieu le lundi 14 mai à 16h (après la manifestation) à Saint Lazare [à confirmer]

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/62212
Source : https://tendanceclaire.org/breve.php?id=28234
Source : https://www.facebook.com/CGT.traction.PSE/pho…


1 2 3 4 5

Journée sans cheminots le 14 mai 2018

Toutes les fédérations cheminotes..

CGT, FO, SUD, CFDT et UNSA ont pris un pari assez osé pour ce 14 mai.

Une journee sans cheminot(e)s.

Soyons massivement en grève,

Pas agents SNCF dans les emprises.

Source : https://www.facebook.com/CGT.traction.PSE/pos…


1 2 3 4 5

Lundi 14 mai : 0 cheminot au travail.

Le 14 mai doit être historique.

SUD Rail

Depuis le 3 avril, toutes les organisations syndicales appellent à faire grève mais ce ne sont que les portes paroles des cheminots. Aussi elles appellent à renforcer la lutte par une journée sans cheminot , parce que la SNCF est un service public et c'est bien nous qui l'assurons , au quotidien, 24 heures sur 24, ce n'est ni le gouvernement, ni Guillaume Pépy.

Nous savons qu'un très grand nombre des salariés de la SNCF sont contre cette réforme, un cheminot est obligatoirement contre la mise à mort de la SNCF et du service public. Les autres sont à la SNCF comme ils pourraient être chez LVMH ou Mac do, ils se moquent de l'écologie, de l'aménagement du territoire, de la qualité de service et de la sécurité… Ils ne parlent du service public que pendant la grève, le reste du temps, ils sont responsables des désagréments que subissent tous les jours les usagers et de la dégradation de nos conditions de travail.

Ils veulent faire du zèle, et bien laissons les seuls le 14 mai, Tous les cheminots seront en grève, le service public sera en grève pour sa propre défense, il n'y aura en gare que des fossoyeurs.

Nous savons que pour beaucoup, la grève coûte cher et demande de gros sacrifices. Mais elle est nécessaire, c'est le seul moyen qui nous reste pour nous faire entendre, si nous ne faisons rien aujourd'hui, nous allons perdre beaucoup plus demain.

Le 14 mai, tous les cheminots doivent être en grève.

Partout dans les bureaux, les chantiers, les ateliers, les dépôts, zéro cheminot au boulot.

Depuis plus de 20 ans, de nombreuses réformes, de nombreux plans de sauvegarde et autres idées farfelues étaient censés améliorer le service public, renforcer la sécurité, réduire la dette. Qui peut dire que la productivité/ la polyvalence, la reforme des retraites, l'ouverture à la concurrence du Fret, les filialisations, la sous-traitance et les réformes de 1997/2014/2016 ont été bénéfiques. Bien au contraire, tout ce qui a été mis en place n' a fait qu'augmenter la dette et les coûts, dégrader la sécurité, nos conditions de travail et la qualité de service rendue aux usagers.

Une reforme est nécessaire mais celle-ci doit être bénéfique aux usagers et ne pas dégrader les conditions de travail des cheminots… c'est loin d'être le cas avec ce projet!
Il faut pérenniser le financement du chemin de fer car c'est un enjeu écologique et sociétal.
Il faut une SNCF unifiée et forte, qui aurait comme priorité la sécurité des circulations et des personnes et avec un service rendu équitable aux usagers. La réforme proposée par le gouvernement et la direction SNCF va faire payer la note aux usagers et cheminots , dégrader le système ferroviaire et la qualité de service juste pour satisfaire l'appétit financier de quelques uns.

Le 14 mai doit être une étape pour amplifier et renforcer la grève. Il faut renforcer la lutte, notre avenir et celui du service public en dépend.

Petit point d'histoire.

Pour ceux qui disent que la vie est plus dure et la répression plus forte qu'avant… Nous rappelons juste que nous allons fêter cette année les 70 ans de la grève des mineurs de 1948 alors que le gouvernement s'attaquait à leur Statut. Pendant et après le conflit, la répression contre les mineurs a été un des pires moments oubliés de l'histoire française. Eux qui avaient fait d'énormes efforts pour redresser le pays après la guerre, eux qui avaient fait grève pendant l'occupation nazie. La répression était tellement forte, que des familles avaient fait héberger leurs enfants dans des familles sur la région parisienne tandis que l'armée et les CRS faisaient le chemin inverse. Le bilan de cette grève d'environ 2 mois est de 6 morts, des centaines de blessés, des mineurs immigrés expulsés, 2500 procès, 1000 condamnations à de la prison ferme, 3000 licenciements, des familles brisées et sans logis. Petit détail, le gouvernement voulait même supprimer les allocations familiales aux familles de mineurs pour les punir de lutter. C'est grâce aux luttes de nos aînés qu'aujourd'hui nous pouvons profiter des acquis sociaux. Tous ensemble nous devons les préserver et en conquérir de nouveaux.

Source : https://twitter.com/Fede_SUD_Rail/status/9943…
Source : http://www.sudrailpse.org/site/le-14-mai-doit…
Source : https://solidaires.org/Paris-Manifestation-ch…


1 2 3 4 5

Les agents des gares disent non au pacte ferroviaire !

Toutes et tous au statut !

SUD Rail

Dès les annonces du gouvernement Philippe, portées par la ministre Borne et accompagnées par le naufrageur Pepy et ses comparses, les cheminot-es ont perçu l'ampleur de la menace qui pesait sur eux, sur la SNCF et sur les chemins de fer. Les exemples de la fin du SERNAM, de la casse du fret, des fermetures de gares et de lignes, des circulations abandonnées, des chantiers et services supprimés. Ces années au service public des chemins de fer se sont traduits par 20 000 suppressions d'emplois à la SNCF en 20 ans et une précarité grandissante des travailleurs du rail qui se retrouvent à travailler dans les gares pour des entreprises externes ou en CDD/Interim à la SNCF, avec des bas salaires et la pression constante.

Face au projet du capital et du libéralisme, un autre chemin de fer est possible et nécessaire :

  • SUD-Rail revendique un chemin de fer par et pour celles et ceux qui y travaillent, par et pour celles et ceux qui l'utilisent tant voyageurs que fret !
  • SUD-Rail revendique l'arrêt de toute externalisation ; les travailleurs du rail des gares qui subissent la précarité doivent être embauchés comme agents du commercial voyageur.
  • SUD-Rail revendique l'arrêt du Lean Management ou des formations en « savoir être » et au contraire la reconnaissance de notre métier du commercial voyageur en gare avec les formations tant techniques, que ferroviaires et ou sur le service public !
  • SUD-Rail revendique les embauches nécessaires à l'exercice correct de notre métier !

Pour gagner REJOINS la grève !
Ensemble refusons le pacte ferroviaire gouvernemental,
Pour nous informer et décider toutes & tous aux Assemblées Générales des grévistes (partout le 14 mai) !

Source : http://www.sudrailpse.org/site/les-agents-des…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Par Anonyme, le 13/05/2018 à 21:45

Le parcours est Gare de l'Est / République! À demain

CETTE FOION IRA JUSQUA ST LAZARE

Par Anonyme, le 13/05/2018 à 18:32

MALGRES LA REPRESSION SA SUFFIT DE FUIR NO PASSARAN

trajet

Par Anonyme, le 13/05/2018 à 14:38

Pouvez-vous me confirmer qu'il y aura bcp de cheminots au départ ou plutot à st lazare.

Merci.

Par Anonyme, le 12/05/2018 à 17:09

On va Zaint Lazare cette fois , c'est marqué en gros en tête d'article; pas question de se faire avoir comme la dernière fois ! c'est notre gare à tous

parcours confirmé

Par Anonyme, le 12/05/2018 à 02:03

merci de confirmer dans les commentaires le parcours déposé et accepté par la pref !! merci