thème :
Réagir (1)EnvoyeriCalPartager

vendredi 15 juin 2018 à 19h30

Projection débat « La Sociale »

Avec Bernard Friot

Rencontre publique organisée par la section PCF de Cachan le vendredi 15 juin 2018 à 19h30.

Lieu: Grange Galiéni, 2 rue Galliéni, 94230 Cachan (c'est en face de la Mairie)

Le film :

Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d'application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Un vieux rêve séculaire émanant des peuples à vouloir vivre sans l'angoisse du lendemain voyait enfin le jour.

Le principal bâtisseur de cet édifice des plus humaniste qui soit se nommait Ambroise Croizat. Qui le connait aujourd'hui ? 70 ans plus tard, il est temps de raconter cette belle histoire de « la sécu ». D'où elle vient, comment elle a pu devenir possible, quels sont ses principes de base, qui en sont ses bâtisseurs et qu'est-elle devenue au fil des décennies ?

La Sociale n'est pas seulement un outil d'éducation populaire. C'est aussi une oeuvre cinématographique qui prend son temps pour développer, interroger et bousculer des protagonistes du film et par là-même émouvoir et interpeller le spectateur.

Apparaissent dans le film: Jolfred Frégonara, Ambroise Croisât, Colette Bec (sociologue), Michel Etievent (historien), Bernard Friot (économiste), Denis Kessler (Medef), Philippe Martinez (CGT), Frédéric Pierru

https://paris.demosphere.eu/files/import-images/d65217fda0b7587d5e1dc4fd004ba936.jpg

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/62381
Source : http://www.reseau-salariat.info/9649413391dac…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Thème de la soirée:

Par Anonyme, le 06/06/2018 à 01:11

La POLITIQUE de MACRON et SA RÉFORME de la SÉCURITÉ SOCIALE

Aujourd'hui, tous ceux qui ont moins de 72 ans sont nés avec la Sécurité Sociale…La SÉCU fait partie de notre quotidien sans que personne d'entre nous puisse imaginer d'en être privé demain…Et pourtant ! En a-t-elle subi des attaques ! En 1967 d'abord en restreignant le contrôle des salariés sur sa gestion. Dans les années 80 ensuite, en éliminant progressivement la participation des syndicats et en donnant plus de pouvoir au patronat. Il n'y a plus aujourd'hui de représentation salariée et les orientations libérales de plus en plus autoritaires veulent substituer une protection individuelle à la protection collective. Cette stratégie vise à culpabiliser l'assuré et à le rendre responsable de ce fameux ''trou'' qu'il faut toujours combler…en omettant d'en analyser les raisons, qui sont en majeure partie liées aux cadeaux récurrents faits aux entreprises.