thème : sans-papiers
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 16 juin 2018 à 15h

2 parties : 1 2

Cercle de silence exceptionnel

à l'occasion des 10 ans du Cercle de silence de Paris

(en remplacement du Cercle de silence mensuel du 3ème vendredi de chaque mois)

Les Cercles de silence...?
Déjà 10 ans que cela dure !
Jusqu'à quand ? Jusqu'à quand?
Car hélas.... ce n'est pas fini !!

Combien de temps faudra-t- il encore dénoncer le non-respect des droits des migrants dits ''sans- papier'' ?

Des hommes, des femmes et des enfants souffrent et meurent sur les routes de l'exil... Des innocents sont mis en ''prison'' (= CRA) et expulsés vers un pays qu' ils ont fui. La solidarité est criminalisée ... Des mineurs isolés sont laissés à la rue même ici. L'indifférence laisse la xénophobie gagner du terrain et tuer...

Où est la dignité ?
Où est l'humanité ?
Où est la France des
Droits de l'Homme?

Les conventions internationales pourtant ratifiées par la France (DUDH, CIDE, Convention de Genève) sont sans cesse bafouées... Comment est-ce possible ?

Document au format PDF:

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/62471
Source : message reçu le 17 mai 16h


Cercle de silence à Paris

contre le traitement inhumain des sans papiers

Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants.

(Lorsque la place du Palais Royal est occupée par une manifestation, le cercle de silence se tient Place Colette, devant la Comédie Française).

Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu'ils n'ont pas de papiers en règle.

  • Nous n'acceptons pas que soient prises en notre nom des dispositions (lois, décrets, circulaires) qui brisent des vies humaines et font voler en éclat des couples et des familles.
  • Nous refusons les interpellations au faciès, l'enfermement d'hommes, de femmes et même d'enfants dans des centres de rétention administrative et leur expulsion.
  • Nous dénonçons les conditions de détention inhumaines dans les centres de rétention administrative et les zones d'attente des aéroports et, avant tout, leur existence.
  • Nous n'acceptons pas que la France, en vertu de lois de plus en plus contraignantes, refuse sa protection aux demandeurs d'asile qui sont exposés à de très graves dangers en cas de retour dans leur pays d'origine.
  • Nous dénonçons les obstacles administratifs qui visent à rendre de plus en plus difficile l'obtention d'un titre de séjour et contraignent des hommes, des femmes, des familles entières à vivre et à travailler dans la clandestinité et la peur, privés de tout projet et de conditions de vie simplement décentes.
  • Nous refusons cette chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité.
  • Nous voulons que la France redevienne un pays d'accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus du monde entier.

Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal, 75001 Paris M° Palais-Royal Musée du Louvre le 3e vendredi de chaque mois de 18h30 à 19h30

Le cercle de silence est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de :

AARAO,Amnesty international, CCFD-Terre Solidaire-délégation de Paris, Cercle de Résistance Paris-Sud, CGT, Cimade, Fédération de l'Entraide Protestante, Ligue des Droits de l'Homme, MAN (Mouvement pour une Alternative Non-violente), MIR France (Mouvement international de réconciliation), Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, RESF (Réseau Education Sans Frontières) Paris, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd'hui, Secours Catholique - délégation de Paris, Syndicat de la Magistrature,
Un Zen Occidental...

document au format PDF:

Source: confirmation reçue le 3 mai 22h
Source : http://cerclederesistance-parissud.jimdo.com/
Source : message reçu le 13 octobre 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir