Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 14 juillet 2018 à 14h

3 parties : 1 2 3

Marche vers les centres de rétention « Eux c'est nous »

Journée nationale de marches contre les centres de rétention

Quel meilleur jour que le 14 juillet pour revendiquer la liberté, lutter contre les prisons, les frontières et les centres de rétention ? Pour dire que "personne n'est illégal". Dans le cadre d'un appel lancé au pays basque une manifestation aura lieu pour aller au centre de rétention de Vincennes.

Dans le cadre d'un appel lancé du pays basque à des marches devant les centres de rétention dans tout le pays, alors qu'il y aura une manifestation contre la frontière à Vintimille et une semaine après la manifestation de Calais...

Personne n'est illegal !

Manifestation pour aller au CRA de Vincennes, samedi 14 juillet
RDV à 14H devant le ministère de l'intérieur, 18 rue des Pyrénées - Métro Porte de Vincennes.

  • Pour la fermeture de tous les centres de rétention
  • Pour la liberté de circulation et d'installation
  • Pour le retrait du projet de loi asile-immigration

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/62756
Source : http://www.ujfp.org/spip.php?article6500
Source : https://blogs.mediapart.fr/marche-des-solidar…
Source : message reçu sur ensemble-faldi le 29 mai 15h
Source : message reçu sur ensemble-faldi le 20 juin 17h
Source : message reçu sur ensemble-faldi le 3 juillet 16h


1 2 3

Le 14 juillet 2018 :

marchons vers les Centres de Rétention pour migrant.e.s !

En avril dernier, l'association altermondialiste basque Bizi a lancé, en présence de Cédric Herrou, une campagne d'action "Eux c'est Nous" en solidarité avec les migrant.e.s et contre la loi Asile-Immigration. 80 volontaires s'étaient rendus devant le Centre de rétention administrative Centre de rétention d'Hendaye en demandant de prendre la place des migrant-e-s et en dénonçant les "prisons pour innocent.e.s".
José Bové présent parmi ces 80 volontaires avait appelé à étendre le mouvement. Depuis, plus de 1000 personnes avaient composé un cortège "Eux c'est nous !" sur Bayonne. 50 volontaires "Eux c'est nous !" se sont présentés au Centre de Rétention de Saint-Exupéry de Lyon pour demander à y prendre la place des migrant-e-s. Cette action a été relayée par Vincent Verzat sur sa chaîne "Partager c'est sympa" : https://www.youtube.com/watch?v=FVH6k6gdmko

Pour poursuivre cette campagne d'actions, nous organisons une marche "Eux c'est nous !" contre les prisons pour innocent-e-s depuis Bayonne vers le Centre de Rétention d'Hendaye les 13 et 14 juillet prochains. En voici la vidéo (2 mn) d'appel : https://www.youtube.com/watch?v=Rb7JcteIfr0

Nous invitons tous les groupes et individus volontaires à organiser des marches similaires vers les centres de rétention pour migrants, partout en France, le samedi 14 juillet, jour anniversaire de la prise de la Bastille.

Vous trouverez ci-joint un guide méthodologique "comment organiser une marche contre un centre de rétention administratif" et l'affiche de la marche en Pays Basque. Vérifiez ici s'il y a un Centre de rétention dans votre ville ou votre département : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_centr…

Merci de relayer cet Appel autour de vous !
Salutations amicales et solidaires,
Association Bizi
(www.bizimugi.eu / 05 59 25 65 52)

Source : http://www.ujfp.org/spip.php?article6497


1 2 3

Appel à des marches le 14 juillet

en solidarité avec les personnes migrantes,

contre les centres de rétention administrative

Alternatiba et ANV-COP21 relaient l'appel lancé par Bizi à organiser, le 14 juillet, jour de la prise de la Bastille, des marches contre les centres de rétention administrative en France, dans lesquels on enferme des personnes migrantes qui ne sont pourtant coupables d'aucun délit !

La crise migratoire actuelle nous pose une question essentielle sur la manière dont nous envisageons l'avenir : allons-nous dresser des murs, construire des prisons pour innocents, et accentuer encore la répression et la criminalisation des personnes migrantes comme le prévoit le projet de loi Asile-Immigration, encore durci par le Sénat ce mardi 26 juin ? Ou bien allons-nous renforcer nos capacités d'accueil, nos valeurs de partage et nos liens de solidarité ?

La société que nous souhaitons construire repose sur des alternatives permettant de limiter le dérèglement climatique tout en faisant de la solidarité un enjeu central : solidarité au sein de nos territoires, et solidarité entre les territoires, notamment entre les populations du Nord et celles du Sud.

Comme le déclaraient Bizi ! et Cédric Herrou lors du lancement de la campagne "Eux, c'est nous" au Pays Basque, ces personnes migrantes "ne sont pas plus coupables que nous. On les enferme dans cette véritable prison pour innocents, pour le simple fait d'être nées dans des parties du monde où la vie a été rendue impossible, pour le simple fait de vouloir fuir la guerre ou la misère. (…) Pourquoi faisons-nous aux autres ce que nous ne voudrions pas qu'on nous fasse à nous ? Les migrant-e-s ont le droit à des maisons, pas à des prisons !".

Alternatiba et ANV-COP21 relaient l'appel de Bizi ! à organiser des marches vers tous les centres de rétention administrative (CRA) pour protester contre la politique d'enfermement des personnes innocentes et manifester notre solidarité avec les personnes migrantes.

1000 personnes manifestaient en solidarité avec les migrants et les réfugiés à Bayonne le 1er mai 2018.

Un kit méthodologique pour organiser les marches est disponible ici.

Un état des lieux des conditions de rétention en CRA est dressé dans ce rapport de La Cimade, avec une liste des CRA français. Ce rapport comporte aussi quelques pages sur chaque CRA qui permettent d'avoir une meilleure vision sur la situation de chaque territoire et d'en tenir compte dans la préparation des marches.

Liste des centres de rétention administrative

Bordeaux, Coquelles, Guadeloupe, Guyane, Hendaye, Lille-Lesquin, Lyon-Saint-Exupery, Marseille, Mayotte, Mesnil-Amelot, Metz-Queuleu, Nice, Nîmes, Palaiseau, Paris-Palais de Justice, Paris-Vincennes, Perpignan, Plaisir, Rennes, La Réunion, Rouen-Oissel, Sète, Strasbourg-Geispolsheim, Toulouse-Cornebarrieu.

1000 personnes manifestaient en solidarité avec les migrants et les réfugiés à Bayonne le 1er mai 2018.

euxcestnous2

14 juillet

Document au format PDF:

Source : https://anv-cop21.org/appel-a-marches-14-juil…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir