thème : répression
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 1er juillet 2018 à 9h

2 parties : 1 2

Tournoi de Futsal

En hommage à Gaye Camara, abattu par la police

Le Champs FC organise un tournoi au GYMANASE DU NESLES
le Dimanche 1er Juillet en hommage à notre frère Gaye Camara, paix à son âme.
Ce tournoi débutera à 9H, et se terminera à 19H.
En prenant le terrain intérieur et les 2 terrains extérieurs :

  • Équipes de 7 personnes 10€ par personne.
  • Plus un tournoi enfant (U10 et U12 uniquement) 5€ par enfant , ou 10€ avec 1 sandwich et 1 boisson chips/bonbon (seulement sur terrain extérieur)

Tous les bénéfices iront à la famille du défunt pour les aider dans leur combat judiciaire.

Par ailleurs, une buvette ainsi qu'un barbecue seront mis à disposition. Aussi, n'hésitez pas à venir savourer divers plats typiques....

Nous vous attendons tous autant que vous êtes, que ce soit pour jouer ou non et se retrouver autour d'un bon repas.

Partagez l'information le plus possible s'il vous plait afin de rendre une nouvelle fois hommage à notre frère.

Merci à vous !
Le comité directeur du Champs FC
en association avec la famille de Gaye Camara

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/62864
Source : https://quartierslibres.wordpress.com/2018/06…
Source : https://fr-fr.facebook.com/events/19339891796…
Source : https://fr-fr.facebook.com/permalink.php?stor…


Gaye Camara, abattu par la police

Gaye avait 26 ans.

Peu avant minuit le 16 janvier 2018, une équipe de la BAC en planque dans une voiture banalisée surveille une Mercedes signalée comme volée et stationnée dans l'impasse du Baron-Saillard à Epinay sur Seine, lorsqu'une volkswagen polo s'arrête à sa hauteur. Elle est occupée par trois personnes. L'une d'elle descend du véhicule et s'apprête à prendre le volant de la Mercedes, quand les trois agents de la BAC surgissent pour l'interpeller. La volkswagen redémarre, mais les trois agents de la BAC ouvrent le feu simultanément et tirent huit balles, dont l'une touche le conducteur, Gaye, à la tête.

Évacué vers l'hopital, Gaye est suspendu entre la vie et la mort, jusqu'à son décès le 19 janvier. Ses deux amis sont placés en garde-à-vue.

Les policiers prétendent que Gaye aurait tenté de leur foncer dessus. Une double enquête est confiée à la Sûreté Départementale pour "recel de vol, refus d'obtempérer et tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique". L'IGPN est saisie également. Les policiers ne sont pas placés en garde-à-vue, le Parquet estimant que leurs premières déclarations concordent et accréditent la légitime défense.

Le 18 janvier, les proches de Gaye organisent un rassemblement devant le commissariat d'Epinay sur Seine, rassemblant une quarantaine de personnes.

La Page Facebook des proches de Gaye : https://www.facebook.com/V%C3%A9rit%C3%A9-et-…

Source : https://desarmons.net/index.php/2018/01/20/ga…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir