thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 17 juin 2018 à 12h

Pour que vive le jargon libre, bourse aux livres !

En soutien au Jargon Libre: Livres neufs et occasion, politiques, romans, jeunesse, polars, bandes dessinées...

16 juin :

  • 14h à 20h : bourse aux livres
  • 18h apéro-concert avec Dominique Grange, Julien Gonzales et Jonathan Malnouri

17 juin

  • 12h à 20h : bourse aux livres

Le Jargon libre

« Le Jargon libre, c'est un îlot où le temps n'existe pas. On peut s'y promener à travers les luttes qui n'ont pas d'âge et des étapes parfois spécifiées par leur forme, leur style… de la révolution russe vue par les marxistes ou par les anarchistes à la révolution espagnole… de la Commune à aujourd'hui, en passant par les révoltes paysannes… de la marche en avant des femmes aux paysans en lutte… de la prison à la recherche d'une éducation différente… de la Révolution française à Mai 68… de la lutte des chômeurs à la révolte de Nuit debout… de l'antifascisme d'hier à celui d'aujourd'hui... Tout nous intéresse et permet de sonder l'horizon qui, à travers les aléas d'une actualité parfois presque désespérante, nous permet de protéger et d'entretenir nos flammes qui, nous en sommes certains, à travers des détours multiples et parfois déroutants, nous mèneront vers la société que nous avons dans nos yeux et dans nos cœurs. Celle dont nous tentons de vivre les prémices entre nous et d'entrouvrir les portes à ceux qui s'y reconnaissent, en luttant contre tout ce qu'on tente au jour le jour de nous imposer, violemment ou en sourdine, de la musique militaire ou bruit feutré des pantoufles. Nous préférons écrire nos chansons.
Et nous espérons vous voir, demain ou après-demain ou un autre jour, dans ce lieu qui se moque de l'époque et du temps, pour lire ou pour discuter, pour apprendre ou se confronter, joyeux et graves… Le Jargon libre ! A bientôt ! » Hellyette Bess

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/62868
Source : message reçu le 2 juin 10h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir