Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 12 juillet 2018 à 14h

2 parties : 1 2

Journée de solidarité

avec les enfants et les prisonniers politiques palestiniens

Plusieurs villes de France accueillent des enfants de prisonniers politiques Palestiniens

Jeudi 12 juillet 2018 à partir de 14 h,
Mur de la Paix. Esplanade du Champ de Mars, à Paris.

Le 12 juillet sera une journée de solidarité avec ces enfants, une journée d'action, pour les droits des enfants à vivre en paix, le droit à la protection contre toute forme de cruauté, le droit à l'égalité sans distinction d'aucune sorte.

Une centaine d'enfants venant des quatre coins de Palestine, dont l'un des parents est prisonnier politique, détenu par le gouvernement israélien, seront accompagnés par les villes françaises qui les accueillent durant l'été.

Pourquoi ?

Le Réseau Barghouthi vise à dénoncer la politique d'emprisonnement quasi systématique, les arrestations arbitraires, les entraves à la libre circulation, l'expansion illégale des colonies dans les territoires palestiniens. Il a la volonté de faire connaître l'illégalité,au regard du droit international, des détentions de plus de 7 000 Palestiniens, hommes, femmes et 400 enfants de moins de 18 ans,

Aussi, pour les villes membres de ce Réseau, s'engager pour la libération des prisonniers politiques palestiniens injustement et illégalement détenus au nom de leurs idées et leur engagement politique, c'est œuvrer pour la paix.

Qui ?

Marwan Barghouthi est un député palestinien emprisonné en Israël depuis 2002. Il est une personnalité politique emblématique de Palestine et plus particulièrement du parti Fatah. Malgré cette longue détention, il rayonne de sa cellule, dénonçant l'occupation et restant attentif aux évolutions politiques.

Le Réseau Barghouthi est constitué d'une trentaine de villes, qui ont élevé Marwan Barghouthi (ou un autre prisonnier politique) au rang de citoyen d'honneur. C'est le cas de Aubervilliers, Avion, Allonnes, Bezons, Bondy, Brignoles, Chalettes-sur-Loing, Coulounieix-Chamiers, Creil, Douchy-les-Mines, Elne, Fourmies, Gennevilliers, Grenay, Haveluy, Ivry-sur-Seine, La Courneuve, La Verrière, Montataire,Stains,Trelissac, Unieux, Valenton, Vandœuvre , Villerupt, Vitry-sur-Seine,…….

Document au format PDF:

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/63374
Source : https://alinkad.wordpress.com/2018/07/05/plus…
Source : http://www.france-palestine.org/Journee-de-so…
Source : http://www.elunet.org/spip.php?article104293


Pour la libération de Marwan Barghouthi

et de tous les prisonniers politiques palestiniens

Le « Réseau Barghouthi », comprenant une trentaine de villes ayant fait citoyen d'honneur Marwan Barghouthi ou un autre prisonnier politique palestinien, toutes en lien avec une ville ou un camp de réfugiés palestiniens, nous propose de participer à leur journée de mobilisation et communication du jeudi 12 juillet, après les initiatives prévues le matin à la Courneuve (plage avec une centaine d'enfants de prisonniers, d'amis des villes engagées et préparation de la parade de l'après - midi) :

Moment de solidarité et de communication de 13 h 45 à 14 h 30 devant le Mur pour la Paix, place Joffre (au bout du Champ de Mars), Paris 7ème avec intervention d'un maire, d'un enfant palestinien, d'un des fils de Marwan Barghouthi (sous réserve) ou d'un représentant palestinien.
Descente à pied en défilé coloré aux couleurs de la Palestine jusqu'aux Bateaux parisiens de 15 h à 16 h et embarquement (500 places).
L'AFPS fera une courte déclaration sur les prisonniers politiques palestiniens et a réservé une dizaine de places sur les bateaux pour le parcours sur la Seine.

Nous vous invitons à être présents sur la place Joffre, devant le Mur pour la Paix, jeudi 12 juillet :

  • à partir de 13 h 40 pour ceux qui amènent du matériel (drapeaux palestiniens et de l'AFPS, affiches de Marwan Barghouthi).
  • à partir de 14h pour les autres.

Source : https://www.evrypalestine.org/Pour-la-liberat…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir