Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 21 juillet 2018 à 19h30

Fête des postières et postiers grévistes du 92

À près de 4 mois de grève les postières et postiers du 92 ne lâchent pas l'affaire !

Venez les soutenir dans une ambiance festive et combative à la fois !

Tous les dons sont reversés à la caisse de grève

Les postiers du 92 restent déterminés

Depuis le 26 mars dernier, 150 postiers et postières du 92 sont en grève, soit plus de 20% des effectifs du département. L'élément déclencheur de la grève a été le licenciement de Gaël Quirante, délégué syndical SUD-PTT, licencié avec l'autorisation express de la ministre du travail Muriel Pénicaud. Rapidement, se sont ajoutées les revendications concernant les conditions de travail, le refus des réorganisations, la précarité et la perte de sens du métier de facteur.

Face à cette grève, la direction de la Poste avait jusqu'ici choisi de jouer la carte de la répression totale, en espérant que cela ferait plier les grévistes : intervention de la police sur les centres pour obliger à reprendre le travail, convocations de grévistes au commissariat, payes à 0 euros pour les grévistes… en réponse au mouvement des postiers du 92, la droite sénatoriale a même déposé un projet de loi pour restreindre le droit de grève à La Poste ! Le 5 juillet dernier, cette répression a atteint son paroxysme avec l'interpellation violente et la garde à vue de Nordine, postier gréviste, alors qu'il participait pacifiquement à une prise de parole pour appeler aux côtés du comité Vérité pour Adama à la manifestation du 21 juillet contre les violences policières.

Mais cela n'a pas suffi à faire plier la détermination des grévistes. Ils restent unis et soudés, car, bien que la boite continue à montrer les crocs, la grève l'a obligée en réalité à d'ores et déjà céder du terrain sur une série de questions : titularisation d'une trentaine d'intérimaires en CDI, reconnaissance par la justice du droit pour Gaël de continuer à exercer son mandat syndical et de participer aux négociations, et report des réorganisations sur le département. Mercredi 18 juillet, une réunion a lieu avec des représentants du Siège national de La Poste, de la direction départementale d'un côté et des grévistes ainsi que de la fédération SUD-PTT de l'autre. Alors c'est maintenant plus que jamais qu'il faut montrer le large soutien dont bénéficie cette grève. Il faut aider financièrement les grévistes à tenir en versant à la caisse de grève :

https://www.lepotcommun.fr/pot/kgmfkl66

Par chèque : à envoyer à Sud Poste 92, 51 rue Jean Bonal 92250 La Garenne-Colombes, à l'ordre de SUD Poste 92, mention « Solidarité grévistes » au dos

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/63464
Source : https://www.facebook.com/events/2357045372555…
Source : message reçu le 18 juillet 08h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir