thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 22 juillet 2018 à 15h

18e jour au camp des oubliés du logement à République

Dimanche 22 juillet à partir de 15h

Atelier des enfants, avec Marina Vlady, la Fanfare invisible,
avec le soutien de Pierre Richard

Depuis le 4 juillet, les représentant.e.s d'environ 200 familles, en général avec enfants, se relaient, pour maintenir une occupation jour et nuit de la place de la République, dans le but d'être relogées, et dans l'attente, d'être hébergées. En effet, la plupart sont prioritaires DALO, où sont parmi le quart le moins riches des demandeurs HLM. Ils ont tous déposé une demande HLM. Les parisiens ont souvent beaucoup de points dans le système de cotation de la Ville de Paris

Beaucoup sont sans logis, sont à la rue ou après des mois d'hôtels ou de foyers peuvent se retrouver à la rue à tout moment. D'autres risquent d'être expulsées sans relogement dans les prochaines semaines à la suite d'un jugement d'expulsion. D'autres vivent des logements indécents, voire insalubres....

Pourtant ces familles ont des droits et auraient du être relogées. C'est pourquoi elles ont décidé de s'installer place de la République, 24h sur 24, le temps qu'il faudra, pour faire respecter leur droit inscrit dans la loi d'accéder à un logement social et sortir de leur grande précarité.

Un barnum a été installé où peuvent dormir les femmes et les hommes souvent très fatigués après une journée de boulot, et une nuit parfois agitée. Une garde est organisée la nuit, pour protéger les dormeurs.ses et chaque soir, un repas, offert par "la chorba" est distribué.

Depuis 2 semaines, les "oubliés du logement" se sont manifestés à plusieurs reprises : elles ont manifesté devant la Préfecture de région Ile-de France puis devant le ministère du Logement, elles attendent désormais une réponse. Elles ont aussi participé à des actions contre les mesures anti pauvres de la loi ELAN, dans le jardin du Luxembourg et devant le Sénat ...

Dimanche à partir de 15h les enfants des oubliés du logement réaliseront des dessins, des objets et des chansons, sur la maison de leur rêve, afin de les remettre dans la semaine, au Président de la République.

Marina Vlady sera là, ainsi que la fanfare invisible, tandis que Pierre Richard qui ne peut être présent apporte son soutien.

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/63485
Source : message reçu le 21 juillet 00h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir