thème : international incomplet
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 6 octobre 2018 à 18h

Lieu à préciser.

Hommage à Jean-Marie Hericher,

co-president de France Amerique Latine

C'est avec une très grande tristesse que France Amérique Latine fait part de la disparition de Jean Marie Hericher, co-président de notre association.

Nous avons toutes et tous été bouleversé-e-s par la perte de cette personne intègre, humaine, si juste et mesurée dans ses prises de position.

Nous avons, toutes et tous, toujours eu un grand plaisir à l'écouter et à échanger avec lui. Il savait nous transmettre son engagement profond et solidaire d'être humain.

Convaincu très tôt par la théologie de la libération, il fut de ces prêtres-ouvriers ou de l'action catholique ouvrière qui participèrent historiquement à la fondation de FAL en y incarnant ce courant catholique militant dans la lignée des Yves Buannic et Bernard Lacombe.

Il fut un membre actif et responsable s'investissant dans les comités locaux, au Comité Directeur comme au Bureau National, jusqu'à la présidence de notre association. Toutes et tous, avons en mémoire ses fameux rapports d'activité lors de nos assemblées générales ponctués par son célèbre : « pas mal » ! Nous savions aussi apprécier ses interventions apaisées, son esprit d'analyse remarquable avec une volonté affirmée d'arriver à une synthèse au sein des instances de l'association.

Pendant des décennies, cette figure de France Amérique Latine a tenu à mettre en pratique cette solidarité qu'il considérait comme la tendresse des peuples, selon la formule qu'il affectionnait. Du Nicaragua au Chili, du Brésil au Pérou, Jean-Marie s'est imposé par un militantisme concret, précis, comme à Cinco Pinos, au Nicaragua pour la construction d'une école, par l'envoi de brigades de la solidarité en soutien au mouvement populaire sandiniste ou encore plus récemment en s'investissant avec Ernestine Ronai sur le projet de radio communautaire pour les femmes indigènes du mouvement Bartolina Sisa, de Tarija en Bolivie.

La Défense des femmes et son engagement contre les violences sexuelles et pour le « buen vivir » qu'il avait appris des peuples autochtones, continueront à imprégner l'activité de FAL. Son combat pour le droit à l'IVG en Amérique latine et Caraïbe, avec la pétition nationale « Ta bouche est fondamentale face au fondamentalisme » qu'il a initié courageusement avec la commission solidarité-femme de FAL, stigmatisée par les intégristes catholiques, reste d'actualité au regard des derniers évènements comme en Argentine.

Si Jean-Marie fut un militant de France Amérique Latine, nous n'oublions pas ses très nombreuses actions au sein de l'Action Catholique (JOC, ACE, ACO, ACGF), qu'il a rencontrée très tôt, dans sa famille d'abord, puis pendant son apprentissage d'ajusteur. Il a vécu son ministère fortement enraciné dans ce monde ouvrier.

Aumônier d'équipes tout en étant nommé en 1978 au service des paroisses du sous-secteur Saint-Etienne-du-Rouvray, il fut en1997, aumônier national de l'Action Catholique Ouvrière.

En 2002, Jean-Marie fut délégué diocésain de la Mission ouvrière, tout en exerçant son ministère comme aumônier de la Mission de la mer à Rouen. Il s'est également investi auprès de la Pastorale des migrants. Infatigable militant d'un dialogue pour la paix, il a aussi œuvré aux rapprochements des communautés religieuses.

Jean-Marie nous laisse en héritage tous ses combats et ses convictions, ses réflexions que l'on retrouvera pour partie dans un récent ouvrage qu'il a écrit.

Il est parti, comme il vivait, dans la paix du cœur. Nous poursuivrons ce beau parcours en tentant d'être à la hauteur de son engagement sans faille au côté des peuples et des mouvements sociaux en France, en Amérique Latine et Caraïbe comme dans le monde.

Un hommage national de France Amérique Latine à Jean-Marie Hericher se tiendra à Paris, le samedi 6 octobre à partir de 18H.

Le Bureau National de France Amérique Latine

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/63688
Source : http://www.franceameriquelatine.org/hommage-a…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir