thème : international
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 21 septembre 2018 à 18h30

Festival America

Le CSIA-Nitassinan partenaire de la 9e édition du Festival America : expositions, projections, débats avec des délégué.e.s autochtones des Amériques (Vincennes, du 20 au 23/09/18)

Dans le cadre des célébrations de ses 40 ans de solidarité avec les peuples autochtones des Amériques, le CSIA-Nitassinan participera et sera partenaire de la 9e édition du Festival America, à Vincennes du 20 au 23 septembre prochain.

Le CSIA-Nitassinan tiendra des stands d'information au Festival et organise à la Galerie Artedomus l'exposition "La Résistance est l'Existence / ReZistance is Existence" (créée et coordonnée par Aurélie Journée, présidente du CSIA-Nitassinan)


Exposition

La Résistance est l'Existence / ReZistance is Existence

Présentée à l'occasion de la 9ème édition du Festival America, l'exposition La Résistance est l'Existence rassemble des œuvres d'artistes amérindiens et chicanos nées de la lutte contre la construction de l'oléoduc Dakota Access Pipeline (DAPL)par Energy Transfer Partners dans la réserve sioux de Standing Rock (Dakota du Nord, Etats-Unis). Suspendue par Barack Obama, celle-ci a finalement été relancée et achevée après l'investiture de Donald Trump en janvier 2017. Les risques inhérents à l'extractivisme ne cessent de se développer avec d'autres projets d'oléoducs au Canada et aux Etats-Unis, tel que Trans Mountain de la société Kinder Morgan en territoire Secwepemc (Colombie-Britannique) et Line 3 d'Enbridge dans la région des Grands Lacs (Etats-Unis).

Articulée autour de trois axes, « L'Union fait la Force », « Protéger le Sacré » et « Ouvrir la Voix », l'exposition La Résistance est l'Existence présente des œuvres qui promeuvent plus largement des revendications écologiques et politiques visant à conserver dans le sol les énergies fossiles et à lutter contre l'ensemble des projets extractifs qui conduisent à la destruction de l'écosystème et ont des conséquences, en premier lieu, sur les communautés autochtones.

Les artistes de l'exposition sont :

Christi Belcourt (Métis Michif), Ricardo Caté (Santo Domingo Pueblo), Demian Diné Yazhi (Diné), Shepard Fairey (Etats-Unis), Keith Haines (Mescalero Apache), Cannupa Hanska Luger (Mandan/Arikara/Hidatsa/Lakota), Isaac Murdoch (Anishinaabe), Cyrus Leopold Norcross (Diné), Monty Singer (Diné), Roben White (Lakota/Cheyenne), et Ernesto Yerena (Xicano).

Peintures, dessins, photographies, sculptures, affiches.

Exposition du 10 au 23 septembre 2018

A la Galerie Artedomus
74 rue de Montreuil
94000 Vincennes

Vernissage/Cocktail à l'occasion de l'ouverture du Festival America
Vendredi 21 septembre 2018 à partir de 18h30


Débats en présence des invités amérindiens au festival america

Canada, Premières Nations #1 : Une histoire douloureuse

samedi 22 septembre 2018 de 14h00 à 15h00
Cœur de ville - Auditorium Jean-Pierre Miquel
98 Rue de Fontenay, 94300 Vincennes

Comme ailleurs sur le continent américain, l'histoire des peuples autochtones du Canada est celle d'une dépossession progressive par la signature de traités et le déplacement sur des réserves. Une politique d'assimilation et d'acculturation brutale aux conséquences souvent dramatiques s'est mise en place notamment au travers de pensionnats où abus sexuels et psychologiques ont causé des traumatismes qui perdurent encore. Mais le Canada a réévalué sa relation avec les Premières Nations au cours des dernières décennies et entrepris une véritable œuvre de réconciliation. Les communautés autochtones ont récupéré des droits territoriaux et des droits traditionnels garantis par traités. Si les cultures traditionnelles connaissent un regain de vitalité, nombre de membres des Premières Nations apportent une contribution significative et moderne à la culture canadienne contemporaine, notamment dans la défense de l'environnement et sur le plan artistique et culturel.

En présence de : Naomi Fontaine (Innu)

Avec la participation de :

  • Smithx Cowboy (Blackfeet)
  • Gyasi Ross (Blackfeet)
  • Julian Brave NoiseCat (membre de la communauté Canim Lake Band Tsq'escen et descendant de la nation Lil'Wat de Mont Currie)

Canada, Premières Nations #2 : Le renouveau

samedi 22 septembre 2018 de 18h00 à 19h30
Cœur de ville - Auditorium Jean-Pierre Miquel
98 Rue de Fontenay, 94300 Vincennes

Comme ailleurs sur le continent américain, l'histoire des peuples autochtones du Canada est celle d'une dépossession progressive par la signature de traités et le déplacement sur des réserves. Une politique d'assimilation et d'acculturation brutale aux conséquences souvent dramatiques s'est mise en place notamment au travers de pensionnats où abus sexuels et psychologiques ont causé des traumatismes qui perdurent encore. Mais le Canada a réévalué sa relation avec les Premières Nations au cours des dernières décennies et entrepris une véritable œuvre de réconciliation. Les communautés autochtones ont récupéré des droits territoriaux et des droits traditionnels garantis par traités. Si les cultures traditionnelles connaissent un regain de vitalité, nombre de membres des Premières Nations apportent une contribution significative et moderne à la culture canadienne contemporaine, notamment dans la défense de l'environnement et sur le plan artistique et culturel.

En présence de :

  • Naomi Fontaine

Avec la participation de :

  • Smithx Cowboy
  • Zen Lefort
  • Gyasi Ross
  • Julian Brave NoiseCat

Le Canada et l'environnement

dimanche 23 septembre 2018 de 12h00 à 13h00
Cœur de ville - Auditorium Jean-Pierre Miquel
98 Rue de Fontenay, 94300 Vincennes

Le pays a beau être vaste et encore largement sauvage, la protection de l'environnement est malgré tout un vrai sujet dans la société canadienne. Gaz de schiste, sables bitumineux, mines à ciel ouvert, déforestation, projets de pipeline… Si les Premières Nations mènent souvent la résistance, l'écologie est l'affaire de tous les Canadiens et aussi des écrivains…

En présence de :

  • Éric Plamondon (auteur du livre "Taqawan", roman ayant comme toile de fond la révolte sur la réserve mig'maq de Restigouche au Canada)

Avec la participation de :

  • Smithx Cowboy
  • Gyasi Ross
  • Julian Brave NoiseCat

Projection

Projection en avant-première du film « Black Indians »
Documentaire de Jo Béranger, Hugues Poulain et Edith Patrouilleau (co-fondatrice du CSIA-Nitassinan) - Lardux film (sortie en salle le 31 octobre 2018)

samedi 22 septembre 2018 - de 11h00 à 13h00
Espace Sorano - Théâtre
16 rue Charles Pathé, 94300 Vincennes

Black Indians suit pendant un an des personnages fabuleux de la Nouvelle Orléans. Ce sont des Black Indians. Ils font partie des tribus noires qui défilent dans leurs quartiers en marge du carnaval officiel, éblouissants dans leurs magnifiques costumes de perles et de plumes . Au moment où commence le film, le Carnaval est passé. Les Black Indians se préparent déjà pour celui de l'an prochain. Une année se déroule, faite de préparatifs, de veillées, de pratiques, de rituels, d'enseignements mais aussi de combats pour leurs droits. Ils rêvent, dessinent leurs futurs costumes tandis qu'ils démantèlent les précédents. Au cours de ces préparatifs, les Indiens Noirs du Carnaval nous transportent au fil de leurs récits, de leurs chants, de leurs danses, de leur énergie créatrice, dans une relation passionnée avec leur culture. Avec eux, nous voyageons dans le cœur et l'histoire de la Nouvelle Orléans. A Congo Square, l'unique endroit où il était permis aux esclaves de se réunir et de maintenir ainsi une identité forte et vivante. Dans les marais où les esclaves en fuite trouvaient refuge, accueillis par les populations autochtones. Dans les manifestations pour les droits civiques, dans l'horreur de Katrina. Dans leur musique qui nous a donné le funk. Les Indiens noirs sont l'histoire de la Nouvelle Orléans. Le carnaval approche, les Black Indians sont prêts. Ils peuvent sortir, montrer au monde la magnificence de leurs parures, de leurs chants. Les rues deviennent les décors de ce théâtre sincère et sauvage qui se joue dans un rituel aimant l'improvisation et la créativité. Ils sont d'une force spirituelle sensible et visible, incarnée, qui embrase l'image d'une énergie furieuse.

La projection sera suivie par un débat « N… comme Nouvelle Orléans : The Big Easy » avec les réalisateurs Hugues Poulain et Edith Patrouilleau (CSIA-Nitassinan)

Ne ratez pas également l'exposition STANDING ROCK

du photographe ZEN LEFORT
Autour de l'Hôtel de Ville de Vincennes

Tout a commencé par une simple pétition initiée en avril 2016 par de jeunes Amérindiens Lakotas de la réserve de Standing Rock, dans le Dakota. Leur requête adressée à l'armée américaine, en partie propriétaire du terrain : que la construction de l'oléoduc Dakota Access Pipeline (DAPL) ne détruise pas les sépultures de leurs ancêtres et ne pollue pas l'eau de leur rivière. Petit à petit, le mouvement a grandi. Des écologistes et des défenseurs des droits de l'homme ont rejoint les manifestants de la réserve. Mais surtout, des Amérindiens venus des quatre coins des États-Unis ont planté leurs tentes sur les camps postés aux abords du chantier. La défense de la terre et de l'eau s'est transformée en une revendication du respect des droits tribaux.

Zen Lefort a suivi pendant trois mois la lutte historique de milliers d'Amérindiens et de militants écologistes contre un vaste projet d'oléoduc dans le Dakota.

Zen Lefort est un photographe né à Ajaccio en 1993. À 17 ans, il découvre la photographie de mode au Studio Zéro et y travaille en tant qu'assistant lumière. Deux ans plus tard, il s'intéresse au reportage et se lance sur le terrain à Tripoli, au Liban, aux côtés de réfugiés syriens. Prenant très vite goût au photo reportage il part en République Centrafricaine, avant de rejoindre la place Maidan en Ukraine et le rassemblement de Standing Rock, au Dakota du Nord.
Zen Lefort est membre du studio Hans Lucas depuis 2015.

Programme complet du Festival America ici.

http://www.festival-america.com/sites/default/files/pictures/AMERICA18OK500.jpg

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/63691
Source : http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?artic…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir