thème : sans-papiers
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mercredi 7 novembre 2018 à 18h

Permanences en solidarité avec les migrants

Depuis plusieurs années déjà, des milliers de migrants tentent de survivre à Paris, chassés d'un campement de fortune à l'autre ou, pour les plus chanceux, placés temporairement dans des centres d'hébergements d'urgence, dans la précarité la plus totale et dans l'attente permanente qu'une solution durable leur soit proposée. Depuis plusieurs années déjà, des milliers de femmes, d'hommes et d'enfants vivent dans des conditions misérables et l'Etat, comme les collectivités locales continuent, répression policière à l'appui, d'ignorer ses responsabilités.

Nous oublions trop souvent que les migrants fuient les conséquences des conflits causés par les logiques impérialistes de nos gouvernements. Que la violence qui est appliquée de manière systématique contre les migrants et leurs soutiens (rafles, pressions quotidiennes, arrestations et détentions abusives en centre de rétention, renvois forcés, délits de solidarité) n'est qu'une petite partie du problème. Que le traitement des migrants ici n'est pas si différent de celui des habitants des quartiers populaires depuis des décennies.

A nous d'agir, là où nous vivons, pour faire vivre une solidarité directe et mener une résistance populaire, en fortifiant nos liens avec ceux que l'État pourchasse.

Depuis 2016, nous organisons tous les mercredis des cours de français et une permanence où migrants et habitants du quartier peuvent se retrouver autour d'un café pour créer du lien et où vous pouvez venir déposer :

Tickets de métro/ Puces lyca mobile, recharges et téléphones portables avec batterie/ Sacs à dos/ Vestes et chaussures pour hommes, sousvêtements neufs/ Gel douche, shampooing, rasoirs, miroirs, brosses à dent/ Livres, manuels scolaires, dictionnaires, cahiers, stylos.

Tous les mercredis entre 15h-20h.
A Nogozon, 6 rue Julien Lacroix 75020.
Métro : Ménilmontant

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/63921
Source: confirmation reçue le 18 septembre 15h
Source : message reçu le 29 janvier 17h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir