thème : travail
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

mercredi 17 octobre 2018 à 14h30

2 parties : 1 2

Rassemblement

« Poste : sauvons le service postal dans le 94 ! »

Rassemblement devant le ministère des Finances

Depuis plus de deux ans La Poste organise la casse du service public postal dans le Val-de-Marne :

  • pas de distribution du courrier pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines dans les boîtes aux lettres ; fermetures inopinées de bureaux de Poste.
  • réduction des horaires d'ouverture au public de 14 bureaux de Poste dans le département en 2016.
  • fermeture définitive de quatre bureaux de Poste à Charenton, Le Perreux, Fontenay et Noiseau en 2017
  • suppression de 72 tournées de distribution du courrier (et donc de 72 emplois de facteurs) depuis mai 2017, dans 33 communes du Val-de-Marne.
  • substitution des emplois stables et formés par des emplois précaires (intérim et CDD) et maltraitance du personnel.

Cette politique se poursuit en 2018 :

  • réorganisation progressive de la distribution du courrier dans le Val-de-Marne à partir de 2018 pour faire distribuer une partie du courrier l'après-midi au lieu du matin.
  • réduction drastique des horaires d'ouverture de bureaux de Poste : moins une heure par jour depuis mai 2018 à Champigny Coeuilly, moins 20 % à Maisons Alfort les Planètes et moins 27 % à St Maur la Pie à partir de septembre 2018.
  • annonce de la fermeture définitive des bureaux de Poste de Boissy l'Orangerie et de Cachan la Plaine d'ici la fin 2018, menace de fermeture de La Varenne Champignol en début 2019.

Si le projet de La Poste depuis 2016 est de fermer au moins 28 bureaux dans le Val-de, Marne, force est de constater qu'il a en partie été mis en échec par l'action des usagers, des élus et des postiers, comme au bureau de Villejuif les Lozaits. Mais toutes les communes du département sont menacées.

En 2017 un rassemblement à Bercy à l'initiative de Christian Favier, Président du Conseil

Départemental du Val-de-Marne, avait contraint le précédent gouvernement à ralentir le programme de fermetures de bureaux dans le département.

De nombreuses actions locales (voeux de conseils municipaux, signatures de pétitions, rassemblements devant les bureaux de Poste) ont eu lieu depuis deux ans : à Boissy, Cachan, Fontenay, Ablon, Saint Maur, Champigny, au Perreux et récemment à Chevilly, Joinville, Maisons Alfort, souvent en présence d'élus municipaux et départementaux.

Il faut poursuivre, renforcer et amplifier cette mobilisation

La Convergence des Services Publics 94 (réseau citoyen qui rassemble usagers, postiers, élus, organisations politiques et syndicales) appelle, avec le Conseil Départemental présidé par Christian Favier et avec de nombreuses municipalités, à se rassembler devant le ministère des Finances le mercredi 17 octobre 2018 à 14h30.

Pourquoi s'adresser au ministère des Finances le 17 octobre '?

  • Parce que c'est l'Etat qui est propriétaire de La Poste.
  • Parce que La Poste réalise des bénéfices depuis plusieurs années, qu'elle reverse en partie à l'Etat.
  • Parce que l'Etat verse à La Poste des centaines de millions d'euros chaque année au titre du CICE.

Le 17 octobre, nous nous rassemblerons pour obtenir :

  • la distribution du courrier tous les jours du lundi au samedi
  • la réduction de l'attente aux guichets
  • le maintien et la création de bureaux de Poste de proximité et de plein exercice
  • des embauches de personnels titulaires pour le maintien et le développement du service public postal

Exigeons de l'Etat qu'il prenne ses responsabilités !

sauvons le service postal dans le 94 ! Rassemblement le mercredi 17 octobre Bercy

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/64421
Source : http://solidaires94.overblog.com/2018/09/post…


Les saboteurs !

Au courrier comme aux guichets, chaque collègue dans le Val-de-Marne peut constater quotidiennement la dégradation croissante des conditions de travail et du service, rendu à la population :

  • courrier non distribué pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines d'affilée, avec des conséquences parfois dramatiques pour les usagers (factures payées en retard, litiges avec les administrations etc.).
  • les guichets, quand ce ne sont pas carrément des bureaux, ferment inopinément au nez du public, tandis que s'allongent les files d'attente et que les instances deviennent ingérables.

Cette situation estla conséquence directe des choix faits par nos patrons :

  • suppressions d'emplois systématiques lors des réorganisations qui se succèdent sans cesse
  • développement des emplois précaires (intérim, CDD,stagiaires, sous-traitance) qui se substituent aux emplois permanents dans tous les métiers
  • le non remplacement des absences est devenu la règle, le remplacement l'exception

Et quand les usagers se plaignent à juste titre, qu'osent leur répondre nos patrons ?

  • « c'est la faute du personnel, pas consciencieux, trop souvent absent »
  • « louez une boîte postale si votre courrier n'est pas distribué »
  • « allez sur Internet faire vos opérations postales »

Ce sont les patrons de La Poste qui sabotent tous les jours notre travail !
Mais ce sont les postières et les postiers travaillant sur le terrain, à la distribution comme aux guichets, qui s'en prennent plein la gueule !

Parce que nous avons les mêmes intérêts à défendre que les usagers (création d'emplois permanents, remplacement des absences, défense du service public postal), les syndicats SUD-PTT 94 et CGT-FAPT 94 appellent tous tes collègues à participer au rassemblement organisé le 17 octobre à 14H30 par de nombreux élus départementaux et locaux du Val-de-Marne et des collectifs d'usagers, pour la défense et le développement du service public de La Poste dans notre département.

Ce rassemblement des habitant-e-s, élu-e-s, postières e t postiers du Val-de-Marne aura lieu au Ministère des Finances, pour exiger que la puissance publique, propriétaire de La Poste, prenne ses responsabilités.

C'est toutes et tous ensemble qu'on gagnera ! Mercredi 17 octobre - 14h30 Place du Bataillon du Pacifique M° Bercy)

Pour permettre aux collègues de participer au rassemblement, CGT et SUD ont déposé un préavis de grève départemental pour la iournée du 17 octobre au Courrier et au Réseau du Val-de-Marne

Les saboteurs !

Source : http://www.sudptt.org/Les-saboteurs

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir