thème :
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 11 juin 2009 à 19h

2 parties : 1 2

 Les communautés libertaires aux Etats-Unis

Dans le cadre de l'université populaire de Saint-Denis ( Dionyversité )

Thème du cycle : Utopies en pratique

ouvert à tous - entrée libre (mode d'emploi)

avec Ronald CREAGH

Du 19e siècle à nos jours, il se crée aux Etats-Unis des groupes libertaires pour “changer la vie tout de suite”. Ce phénomène déborde d’ailleurs les milieux américains, car on le retrouve dans de nombreux pays.
Une projection commentée présentera dans un premier temps les théoriciens, les modèles, les pratiques de ces groupes américains. Dans un second temps, on abordera les critiques faites à ces expériences, auxquelles on fait le reproche de n’être que des utopies et de ne pas s’attaquer au changement radical des sociétés.

Ronald Creagh est docteur es-lettres et sciences humaines, professeur émérite de civilisation américaine à l'université de Montpellier. Il a écrit différents ouvrages sur les anarchistes américains ainsi que "Laboratoires de l'utopie, les communautés libertaires aux États-Unis" (Payot, 1983) et "Utopies américaines. Expériences libertaires aux Etats-Unis" (à paraître chez Agone en octobre prochain).

Source : programme ci-dessous


Cycle de la Dionyversité - université populaire de Saint-Denis

Utopies en pratique


Jeudi 4 juin - 19h00 - Christiania, la « commune libre » de Copenhague

avec Jean-Manuel TRAIMOND

Dès 1971, anarchistes et théologiens, yogis et trafiquants, militants communistes et alcooliques militants, clochards repentis et clochards pratiquants, cas sociaux et clarinettistes, anthropologues et fraiseurs-tourneurs occupèrent une caserne de Copenhague, créant le plus vaste squat d'Europe : Christiania.
Le seul dénominateur commun de tous ces habitants était un anarchisme réduit à l'essentiel : l'horreur de la hierarchie. Deux principes s'y greffèrent : la supériorité du droit d'usage sur le droit de propriété et le recours à la discussion plutôt qu'à la force.

Jean-Manuel Traimond, auteur d'ouvrages de vulgarisation dans différents domaines, a vécu 5 ans à Christiania. Il en a tiré "Récits de Christiania " (Atelier de création libertaire, 1994)


Jeudi 11 juin - 19h00 - Les communautés libertaires aux Etats-Unis

avec Ronald CREAGH

Du 19e siècle à nos jours, il se crée aux Etats-Unis des groupes libertaires pour “changer la vie tout de suite”. Ce phénomène déborde d’ailleurs les milieux américains, car on le retrouve dans de nombreux pays.
Une projection commentée présentera dans un premier temps les théoriciens, les modèles, les pratiques de ces groupes américains. Dans un second temps, on abordera les critiques faites à ces expériences, auxquelles on fait le reproche de n’être que des utopies et de ne pas s’attaquer au changement radical des sociétés.

Ronald Creagh est docteur es-lettres et sciences humaines, professeur émérite de civilisation américaine à l'université de Montpellier. Il a écrit différents ouvrages sur les anarchistes américains ainsi que "Laboratoires de l'utopie, les communautés libertaires aux États-Unis" (Payot, 1983) et "Utopies américaines. Expériences libertaires aux Etats-Unis" (à paraître chez Agone en octobre prochain).


Samedi 20 Juin - 19h00 - Visite du Familistère Godin

Cette séance de week-end n'est pas une conférence, mais une visite au Familistère de Godin, à Guise, dans l'Aisne, avec une halte déjeuner sur l'herbe...
La Dionyversité affrète un autocar pour s'y rendre, mais le nombre de places étant limité, vous devez réserver rapidement ou disposer d'un véhicule (vous pouvez organiser vous-mêmes du covoiturage lors des conférences qui précèdent.
Cette visite sera utilement complétée par la conférence qui suivra...


Lundi 22 juin 19h00 - Godin, inventeur de l’économie sociale

avec Michel LALLEMENT

L’expérience du Familistère de Guise est un unique cas de figure de fouriérisme appliqué qui a su durer plus d’un siècle. Durant toute sa vie, l’industriel socialiste J.B. Godin (1817-1888) a mis en œuvre des innovations sociales plus originales les uns que les autres destinées à améliorer la vie de ses ouvriers et à abolir les frontières du salariat.
Alors, Godin, génial utopiste ou simple patron paternaliste ?

Michel Lallement est l'auteur de "Le travail de l’utopie : Godin et le familistère de Guise" (éditions Les Belles Lettres, 2009).

Source : http://www.dionyversite.org/conf_juin_09_2.ht...

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/8905

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir