Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

vendredi 13 octobre 2017 à 19h30

2 parties : 1 2

Projection débat « 317 »

Documentaire du Collectif 317.

Présenté par l'historien Claude Guillon et l'équipe du film.

Contribution au débat sur la répression politique sous l'état d'urgence.

Ouverture des portes à 19h30, projection à 20h

Entrée libre

« 317 » est un documentaire de 60 minutes, auto-produit et réalisé par le Collectif 317
Avec Vanessa Codaccioni, Didier Fassin, Samir Baaloudj, Claude Guillon

Bande annonce: https://vimeo.com/189528816

Article de presse: https://lundi.am/317-Documentaire-60min

Présentation

Au début de l'après-midi du 29 novembre 2015 avant l'ouverture de la COP21, quelques 5000 personnes, refusant de laisser le sort de l'environnement aux seules mains des dragons industriels et de leur alliés gouvernementaux, se rendent place de la République à Paris, malgré un encadrement militarisé de la place et une interdiction de manifester. Le départ en manifestation est tout de suite avorté et les personnes présentes sont agressées verbalement et physiquement, à des degrés divers par les forces de l'ordre. Tout le monde y voit plutôt flou dans les nuages lacrymogènes quant aux intentions de la police. Finalement, environ cinq cent personnes sont nassées à divers endroits de la place pendant plusieurs heures.

317 d'entre elles (et il n'y avait manifestement pas assez de place pour tout le monde) se font arrêter et repartir dans différents commissariats.

Numériquement, c'est une première dans l'histoire de la répression d'une manifestation française de ce 21 siècle

La garde-à-vue durera 24 heures pour la plupart des interpellé-es, 48 heures pour 9 d'entre ell-eux, certain-es passeront en comparution immédiate, condamné-es à payer des amendes ou simplement rappelé-es à l'Ordre.

Cette rafle renoue avec des pratiques policières digne des périodes les plus noirs de l'histoire de la police.

Un espace pour parler de nous.

On sort d'une GAV traumatisé.e.s, en colère ou parfois tout simplement épuisé.e.s par les péripéties administratives et les manipulations policières.

Nous nous sommes retrouvé.e.s à Paris dans les jours qui ont suivi, malgré la pression policière, pour faire éclore les paroles en lutte contre l'oubli. Nous avons échangé et imaginé. Le collectif des 317 a recueilli les témoignages des réprimé.e.s, et a traduit les expériences des gardé.e.s à vue en images et en son. Dans le secret et la confiance naissent des paroles uniques qui racontent la violence telle qu'elle s'est ancrée dans l'histoire et dans les corps de chacun.e.

Notre documentaire est avant tout un acte politique qui veut rendre visible l'inacceptable, afin d' alimenter le débat sur l'évolution contemporaine des violences policières, ainsi que sur la répression effrontément politique.

Les prétextes des lois antiterroristes servent à écraser chacune de nos contestations, avec ses notes blanches, ses assignations à résidences, ses garde a vue, qui sont des actes de tortures psychologique et physique. C'est bel et bien l'annonce d'une méthode volontairement terrorisante par le pouvoir politique et ses agents éduqué idéologiquement à maintenir l'ordre social pour réduire et isoler les mouvements les plus déterminés au changement.

Les voix des intervenant.e.s (qu'ils.elles soient, chercheuses.eurs, militant.e.s ou les 2) se mêlent aux témoignages pour porter un regard critique sur cette COP 21 aux allures de spectacle absurde oú se révèle, l'hypocrisie et les limites de ce genre de rencontre, la violence institutionnelle et systémique sur tous ceux qui contestent leur hégémonie.

Sans négociation possible, nous continuerons de refuser l'impunité d'une autorité arbitraire, policière et judicaire, à l'heure où ses agents réclament toujours plus d'opacité sur leur agissements.

https://lignesdeforce.files.wordpress.com/2017/05/capture-d_ecc81cran-2017-05-02-acc80-16-48-16.png?w=680

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/57376
Source : https://les317.wordpress.com/
Source : http://www.lagenerale.fr/?p=10030


Ateliers pratiques d'auto-formation

face aux violences d'État et policières

du 13 au 14 octobre

Face aux violences étatiques, à la répression politique, policière, sociale que nous vivons, la nécessité de s'organiser a réuni des individus et des collectifs. Nous proposons de mettre en commun, confronter nos pratiques, pour enrichir nos actions et en imaginer de nouvelles. Pour cela, c'est sous la forme d'ateliers pratiques qu'il nous semble pertinent de se retrouver. La perspective étant de les préparer ce week-end a n de les ouvrir ensuite au plus grand nombre lors de temps forts à programmer : ateliers, débats, actions collectives. Mais aussi créer un espace de rencontres régulières qui respecte la différence des parcours, des pratiques et des luttes.

  • Création d'un livre : sur la violence policière pour penser et porter la question au-delà de nos cercles, un recueil sensible de différents parcours, avec un soin particulier à la forme.
  • Cortège de tête : formation au déplacement collectif, coordination des collectifs dans les actions et manifestations, créer un espace organisé et accueillant au sein du cortège de tête. [avec le groupe anarchiste Alhambra]
  • Tête-à-tête avec un flic : se retrouver face aux flics, arrêtés dans une action, convoqués au commissariat, interrogés en audition... Quelle préparation ? Quelles attitudes ? Quels outils se construire? S'y entraîner concrètement pour se rendre compte des pièges et stratégies policières.
  • Atelier de création d'affiches et autres visuels & détournements
  • Radio : atelier et direct
  • Dessinatrice publique : Histoires de rencontre avec la police racontées en bande-dessinée

Nous invitons chaque personne, collectif, groupe intéressé à venir à la Générale le week end du 13 - 14 - 15 octobre afin de poursuivre ce travail ensemble. [Ligne 9 métro Voltaire - 14 avenue Parmentier, 75011 Paris]

  • Vendredi 13 octobre : soirée projection à partir de 19H du documentaire 317, suivie d'un discussion avec des participants et d'une présentation du week-end.
  • Samedi 14 octobre et dimanche 15 octobre à partir de 14H : continuons à préparer les ateliers & venez en proposer de nouveaux.

Création graphique : Adèle Hergué

Document au format PDF:

Source : message reçu le 10 octobre 10h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir