Réagir (8)EnvoyeriCalPartager

jeudi 15 mars 2018 à 11h

Manifestation lycéenne contre :

la reforme du Bac et la sélection à l'entrée des universités

Appel des organisations lycéennes à la mobilisation le 15 mars 2018

Trajet : Départ 11h Place Saint-Michel, en direction de la Place Vendôme.
Quais des grands Augustin > quai Conty > quai Malaquais > quai Voltaire > Pont du Carrousel > place du Carrousel > rue de Rivoli > rue de Castiglione > rue Saint Honoré

Les organisations lycéennes, Syndicat Général des Lycéens, Fédérations Indépendante Démocratique Lycéenne, Union Nationale Lycéenne et Union Nationale Lycéenne Syndicale et Démocratique dénoncent la politique gouvernementale menée à l'égard des jeunes et particulièrement à l'égard des lycéen.ne.s.

Avec le Plan Étudiants et la réforme du baccalauréat, le gouvernement installe un élitisme républicain, il choisit de revenir sur le principe d'égalité du droit à l'éducation. En parallèle, il supprime l'ISF et met en œuvre des mesures fiscales qui favorisent les plus riches. Pour le Service Public, la priorité n'est pas la même, il faudrait "faire des économies".

En effet, le Plan Etudiants est censé à la fois résoudre le problème de tirage au sort et d'accès à l'Enseignement Supérieur mais il a aussi pour objectif de réduire le taux d'échec en Licence. Si les objectifs sont nobles, ce que met en place la réforme du Plan Étudiants ce n'est que purement et simplement une sélection à l'entrée de l'Université. L'instauration des attendus, l'étude des dossiers par les universités, la possibilité de se voir refuser un voeux ou d'être obligé de faire une année supplémentaire, tue le droit à l'avenir des lycéen.ne.s.

Plutôt que d'investir dans l'enseignement supérieur pour nous permettre de faire les études de notre choix, le gouvernement préfère nous sélectionner !

Le plan étudiants n'étant pas suffisant pour faire des économies, le gouvernement élabore une réforme du Baccalauréat qui ancre la sélection en créant un Baccalauréat territorial par l'instauration du contrôle continu et par l'individualisation des parcours. C'est par le biais d'une orientation et d'une spécialisation précoce que le gouvernement conforte la sélection sociale mise en place par le Plan Étudiants. C'est tout simplement la fin du cadre national du Baccalauréat qui créera un Baccalauréat d'établissement. Ainsi, les universités n'auront plus qu'à sélectionner les élèves en fonction de leurs établissements !

De plus, la réforme du baccalauréat va encourager un accroissement des inégalités territoriales. Cette réforme va vers la création d'un Lycée à deux vitesses entre les mieux dotés, ceux de centre ville qui auront donc avec un large panel de formations proposées et de choix disponibles pour les lycéen.ne.s et les établissements les moins biens dotés, ceux de campagne, de banlieue ou en périphérie où les lycéen.ne.s seront limités dans leurs choix et donc dans leur orientation.

Les organisations lycéennes réaffirment leur volonté de construire une société plus juste où chaque jeune pourra s'émanciper et avoir un droit à l'avenir. Les organisations lycéennes exigent que l'université soit ouverte à toutes et tous. Les organisations lycéennes réaffirment leur volonté de créer un système éducatif qui cessera de renforcer les inégalités déjà existantes dans la société. Le Syndicat Général des Lycéens, la Fédération Indépendante

Démocratique, l'Union Nationale Lycéenne et l'Union Nationale Lycéenne Syndicale et Démocratique revendiquent :

  • Le retrait immédiat du Plan Etudiants
  • Un investissement massif dans le système éducatif qui doit aller dans la création de postes mais aussi de nouvelles infrastructures de manière à accueillir tous les élèves dans la filière de leur choix et pour accompagner au mieux les élèves
  • Que le baccalauréat donne l'accès à l'université sans autres conditions, diplôme national, premier grade de l'Enseignement Supérieur et non par des attendus.

Pour toutes ces raisons nous invitons tou.te.s les lycéen.ne.s à se mobiliser le 15 mars afin de faire reculer le gouvernement pour notre droit à l'avenir et pour dire non à la sélection !

Lien : https://paris.demosphere.eu/rv/60223
Source : message reçu le 19 février 22h
Source : message reçu le 6 mars 19h
Source : http://www.sudeducation93.org/Manifestation-l…

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Mobilisation générale

Par Anonyme, le 14/03/2018 à 23:59

La Brigade Malik Oussekine appelle à une mobilisation générale contre la sélection et son monde ! Enterrons Macron !

Par Anonyme, le 14/03/2018 à 21:15

On ne comprends pas bien ce trajet le long des quais ? Que viennent faire les quais de la Seine dans la sélection/interdiction d'entrer à l'université ? Il y a un risque certain de démobilisation aussi bien des lycéens et étudiants que de la population , alors que le projet Macron est en train de se mettre en place

Legal team antirep

Par Anonyme, le 14/03/2018 à 16:25

Dans le cadre des mobilisations lycéennes contre la sélection à la fac, la ligne de la legal team sera ouverte jeudi 15 et vendredi 16 mars. Si vous assistez à des interpellations, n'hésitez pas à nous contacter au 07 53 13 43 05 ou via stopreexpression@risexeup.net et à donner notre numéro aux proches des personnes interpellées.

Quelques réflexes avant de partir en manif :

- préparez vos garanties de représentation et confiez-les à des proches qui pourront nous contacter.

- sachez par coeur le numéro de téléphone d'un-e proche qui nous contactera en cas de garde à vue (vous avez droit à un appel).

- prévenez un-e proche que vous la contacterez à une certaine heure après la mobilisation afin qu'elle puisse nous alerter si iel ne reçoit pas cet appel.

- informez vous les un-e-s les autres sur la legal team et les consignes à observer pour vous défendre face à la police et face à la justice.

https://paris-luttes.info/sortez-couvert-e-s-v2-fiche-7928

Cagnotte de solidarité avec les inculpés, contre la répression et les violences policières :

tinyurl.com/stoprep2

Par Anonyme, le 13/03/2018 à 21:53

Si le trajet est pas encore décidé, pourquoi ne pas aller à la Sorbonne ? C'est juste à côté

On verra bien

Par Anonyme, le 12/03/2018 à 12:39

On verra bien mais même avec cette unité je crains que la mobilisation ne soit faible. Il y a 50 ans cela aurait mis le feu aux poudres mais aujourd'hui cela risque d'être un pétard mouillé. J'espère me tromper.

Par Anonyme, le 12/03/2018 à 10:07

sans oublier la tête de cortège qui est super avec de nouveaux rêves qui vont s'exprimer

Union lycéenne: ENFIN !!!!!!!

Par Anonyme, le 10/03/2018 à 15:30

Je trouve ça super que les syndicats lycéens ont enfin réussi à se réunir et ce malgré leurs récents conflits. C'est lorsque la jeunesse s'unit que les choses changent.

Manifestation très prometteuse !

Par Anonyme, le 07/03/2018 à 21:55

La Place Vendôme est le symbole même de la sélection , elle mélange argent pouvoir et luxe , c'est une sorte de Sorbonne du monde des affaires pour une petite élite, la Zad des riches où niche le pouvoir